Paul Kagamé parle du Burundi et de son président

156 0

“L’histoire de notre pays devrait être une leçon pour eux”, a déclaré le président rwandais dans un discours prononcé le vendredi dernier mais tardivement rendu public selon la BBC.

“Certains pourraient croire que j’ai commis un sacrilège en parlant de la situation d’un autre pays”, a-t-il commenté, notant que les violences au Burundi “ont un impact sur la vie des Rwandais”.

Dernièrement en plus du Président rwandais, M. Kagame, des Etats d’Afrique de l’Est et des puissances étrangères avaient exprimé des craintes d’une guerre civile au Burundi.

Environ 800 mille personnes ont été tuées dans le génocide de 1994 au Rwanda, la plupart des victimes étant des Hutus et des Tutsis.

La population du Burundi voisin est essentiellement constituée de Hutus, qui cohabitent avec une minorité de Tutsis.

“Personne ne sait où il est”

Paul Kagame a dénoncé l’attitude de son homologue burundais Pierre Nkurunziza, devant les violences au Burundi : “Personne ne sait où il est. Personne ne peut lui parler. Comment dirige-t-il son peuple ? Des gens meurent tous les jours. Chaque jour, des cadavres jonchent les rues.”

Willy Nyamitwe, un conseiller en communication de M. Nkurunziza, a réagi aux propos de Paul Kagame. “Ce sont des propos inappropriés, d’une agressivité inouïe”, a-t-il dit à l’AFP.

Neuf personnes ont été “exécutées” dans un bar de Bujumbura, dans la nuit de samedi à dimanche, selon le maire de cette ville, Freddy Mbonimpa. Les victimes ont été sommées de se coucher à terre avant d’être tuées par balle, a-t-il précisé.

Une vingtaine de personnes ont été tuées au Burundi, durant cette semaine.

Par crainte des violences, de nombreux habitants de Bujumbura continuent de quitter la capitale pour d’autres lieux qu’ils estiment plus sûrs.

Selon l’ONU, près de 200 morts ont été dénombrés dans les violences, qui ont éclaté depuis avril 2015, date à laquelle Pierre Nkurunziza a décidé de briguer un nouveau mandat présidentiel, qu’il a obtenu en juillet dernier à la suite d’une élection controversée.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre