A la découverte des candidats : Françoise Toé

685 0

Bien qu’investie par le Parti pour la démocratie et le progrès/Parti socialiste (PDP/PS), Françoise Toé se présente en candidate indépendante à la présidentielle sous la bannière du Mouvement de libération nationale du Burkina Faso (MLN/BF), un regroupement d’indépendants créé suite aux conflits au sein de son parti du PDP/PS.

Peu connue du grand public, Françoise Toé est pourtant une militante rompue de la lutte politique. Elle fait partie des militants de première heure du parti de Joseph Ki-Zerbo, puisqu’elle dit avoir adhéré à ce parti dans les années 1970.

Elle occupait auparavant le poste de secrétaire nationale aux relations extérieures du PDP/PS qu’elle représentait en France. Françoise est pétrie d’expérience qu’elle souhaite mettre au service du « pays des Hommes intègres ».

Pour convaincre les électeurs de lui accorder leur voix, elle promet l’éducation pour toutes les couches sociales. La recherche scientifique ainsi que l’éclosion d’une économie pour impulser un développement endogène durable, la cause de la femme et de l’enfant sont également inscrites dans son programme de société.

Cette directrice du cabinet Seccapi dit se distinguer des autres par le fait qu’elle est une « femme politique » et non une « politicienne professionnelle ».

L’une des deux femmes à la présidentielle de 2015 présente enfin comme atout, son éloignement de la gestion du régime de l’ancien président Blaise Compaoré. « Je suis propre, je ne traîne pas de casseroles », affirme-t-elle confiante en ses chances d’occuper le fauteuil du palais présidentiel de Kossyam, au lendemain du 29 novembre 2015

Revelyn SOME

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *