Putsch du 16 septembre : La Commission d’enquête a identifié des commanditaires et des complices

667 10

La Commission d’enquête mise en place par le gouvernement de la transition pour investiguer sur le putsch du 16 septembre 2015 a remis son rapport ce 11 novembre 2015 au Premier ministre.

Selon le président de la Commission, Simplice Poda, sans dévoiler les conclusions du rapport,  les investigations menées ont permis d’identifier des commanditaires ou des complices. « Nous sommes tenus par le secret. Nos investigations nous ont permis d’identifier des personnes, qui sont soit commanditaires, soit complices », indique le président de la commission au micro de la RTB Radio, tout en précisant néanmoins que lesdites personnes “bénéficient de la  présomption d’innocence”.

La commission a entendu en tout 211 personnes, dont des blessés, des personnes dont les biens ont été saccagés et la hiérarchie militaire, et ce, sur l’ensemble du territoire national. Mais Simplice Poda indique que la commission n’a pas la prétention d’avoir entendu tout le monde. « Nous ne pouvons pas dire que nous avons auditionné tout le monde », dit-il, précisant qu’il «y a des gens qui ont fui le pays ».

Créée le 25 septembre 2015, la Commission d’enquête avait pour mission de « situer les responsabilités, identifier les auteurs, complices, militaires et civils impliqués dans la tentative de coup d’Etat perpétré le 16 septembre 2015 ». Intervenant parallèlement aux procédures judiciaires déjà engagées devant le tribunal militaire, le travail de la commission d’enquête devrait être un complément.

Pour rappel, le coup d’Etat du 16 septembre 2015 a fait à ce jour 15 morts et près de 300 blessés. Plus d’une vingtaine de personnes ont déjà été inculpées, dont le chef des putschistes, le Général Gilbert Diendéré.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *