Aux candidats : « Vous courez pour Kossyam, courez aussi pour la survie des enfants »

425 0

Sur le terrain du Mogho Naaba, plus de 300 enfants ont couru pour réclamer la gratuité des soins de santé pour les enfants de moins de cinq ans et les femmes en situation de grossesse. 3e édition du genre, « la course pour la survie » s’est tenue ce jeudi 12 novembre 2015 et a connu la participation du Mogho Naaba Baongho et des autorités administratives.

Aujourd’hui au Burkina, chaque jour, ce sont près de 176 enfants de moins de 5 ans qui décèdent encore de maladies évitables. On estime aussi que chaque année, ce sont près de 2 600 femmes qui meurent de complications liées à la grossesse et à l’accouchement.

C’est le tableau peint par le directeur pays de Save the Children, Salif Konaté pour justifier l’action de son organisation qui, avec le soutien d’autres ONG et de partenaires financiers, a mis en place des projets basés sur l’exemption de paiement des soins de santé dans plusieurs régions.

Les enfants plaident pour la gratuité des soins
Les enfants plaident pour la gratuité des soins

Ainsi, cette exemption pour les enfants de moins de 5 ans est annoncée comme la première étape. Pour aider à atteindre cet objectif, ce jeudi 12 novembre 2015, plus de 300 enfants de tout âge ont couru pour plaider la gratuité des soins.

Et dans un contexte de campagne électorale, un clin d’œil a été fait aux différents candidats.

La représentante des enfants à cette activité, l’artiste Laty a demandé à ce que les candidats rendent « l’accès aux soins gratuits et en pensant particulièrement aux enfants les plus pauvres qui n’ont pas les moyens de se faire soigner ».

Toujours à l’endroit des candidats à la présidentielle, le directeur pays de Save the children a adressé ce message : « vous courez pour Kosyam, courez aussi pour la survie des enfants ».

Le représentant du Mogho Naaba Baongho en prenant la parole a dit souscrire entièrement à la démarche de Save the Children. Il a souhaité que les nouvelles autorités qui seront issues des prochaines élections puissent prendre en compte les revendications citées plus haut.

Le Mogho Naba a assisté à la manifestation
Le Mogho Naba a assisté à la manifestation

Pour cette année, « la course pour la survie » a regroupé quatre lycées et collèges. Sur une distance de 100 mètres, en course de relais, c’est le collège Sainte Collette qui est sorti victorieux suivi de l’Ecole La Vision, de l’Association des enfants et jeunes travailleurs (AEJT) et le lycée Saint Viateur a fermé la marche. Tous ont reçu un trophée, des jeux de société, des kits scolaires et des tee-shirts.

Yannick SAWADOGO

Burkina24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *