Qualification mondial 2018 /Bénin # Burkina : Les réactions béninoises

478 0

Après la défaite des Étalons du Burkina en match aller du tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 ce jeudi 12 novembre 2015, l’entraineur des Écureuils du Bénin s’est prononcé sur la rencontre et les perspectives de son équipe. Son capitaine Stéphane Sessegnon s’est aussi prêté aux questions des journalistes

Les Béninois espère surprendre les Étalons à Ouagadougou
Les Béninois espèrent surprendre les Étalons à Ouagadougou

Omar Tchomogo : « On a vu deux bonnes équipes. On a eu à faire à une équipe pleine d’expérience. Malgré le fait qu’on ait une équipe jeune, on a fait preuve de force de caractère. Gestedé est un joueur d’expérience. J’ai une équipe jeune avec plein d’expérience et je sais qu’à tout moment, je peux compter sur tous les attaquants.

Au début du match, j’ai voulu essayer le 4-4-2 du coup j’ai eu du mal à ressortir du ballon, nous avons basculé dans notre système de jeu habituel qui est le 4-1 -3-1. Les dix premières minutes ont été difficiles par le fait qu’on ne jouait pas sur notre système. Il y a des joueurs blessés qu’on va essayer de récupérer demain. Avec le staff médical de les mettre sur pied pour être présent à Ouaga ».

Stéphane Sessegnon : « C’était un match où on a subi d’entrée. Au premier quart d’heure, le Burkina nous a mis beaucoup de pression. Il faut savoir que cette équipe du Burkina a de l’expérience avec beaucoup de joueurs de qualité. Il faut dire qu’on s’attendait un peu à ça. On est reparti au système de base qui a l’habitude de nous faire du bien. On a su au bout de 30 minutes trouver quelques repères.

Mais il y avait une très bonne équipe qui nous a surtout posé problème lors des 20 premières minutes. L’objectif c’est la qualification, on va se servir de ce match pour ne pas commettre les mêmes erreurs au retour sachant qu’à Ouagadougou ce ne sera pas les mêmes conditions que cet après-midi (ndlr jeudi 12 novembre 2015).

On a quand déjà montré par le passé qu’on est capable sur les matchs difficiles d’aller chercher de bons résultats à l’extérieur. On va essayer de se préparer mentalement pour ce match de mardi. La meilleure façon de défendre, c’est attaquer. On a des joueurs qui sont portés plus vers l’offensif. Cela fait partie de nos qualités. On a de jeunes joueurs qui ont beaucoup de qualité qui vont vite. On va essayer de s’appuyer là-dessus.

En face, il y a de la qualité mais nous aussi est capable de répondre à cette équipe du Burkina. On ne va pas aller au Burkina pour défendre. C’est vrai qu’on a une avance d’un but. Si on a la chance de le protéger tant mieux. Mais on ne va pas au Burkina pour défendre. On va continuer sur ce qu’on a essayé de faire au Burkina ici, essayer de marquer même si on n’a pas marqué assez de but. L’essentiel c’est qu’on a une victoire à la clé, surtout qu’au match retour ce ne sera pas facile ».

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *