Présidentielle 2015 : Les priorités de Tahirou Barry seront accordées à l’agriculture et à l’élevage

465 0

Le Parti pour la renaissance (Paren) a organisé un meeting le dimanche 15 novembre 2015 à Bobo-Dioulasso. A l’occasion, le Président du parti, Tahirou Barry a affirmé que ses priorités pour un développement véritable seront basées sur l’agriculture et l’élevage qui emploient 80% des Burkinabè.

« La lutte contre la pauvreté passe par les priorités qui seront accordées à l’agriculture et à l’élevage qui emploient près de 80% de la population burkinabè. Nous ne pouvons pas concevoir qu’un tel secteur soit soutenu à raison de 6% du budget national, c’est une honte », a laissé entendre le Président du Parti pour la renaissance (Paren), Tahirou Barry, au cours de son meeting tenu à Bobo-Dioulasso ce dimanche, lors duquel il était accompagné du Pr Laurent Bado et de l’artiste musicien Zedess.

Laurent Bado, lors du meeting
Laurent Bado, lors du meeting

A l’occasion de ce meeting, le candidat du PAREN a réitéré sa position sur des sujets tels que l’homosexualité.

Il a indiqué en effet que la liberté doit être responsable. « Nous disons si le PAREN passe, les homosexuels ne vont pas revendiquer leur état comme un droit mais ils iront se faire soigner », a-t-il affirmé.

Le parti de Tahirou Barry est également à cheval sur la restauration de la morale, de l’intégrité. Il promet s’attaquer à la corruption.

Le défaut du Burkina Faso. Le Pr Laurent Bado est monté à la tribune et a eu un mot pour le comportement des Burkinabè. Pour lui, chaque peuple a son défaut.

« Je suis devenu vieux, dit-il. Je ne vais pas continuer à dire au peuple depuis (tout ce temps) de faire attention. Je le conseille et chaque fois les gens me traitent de bavard, de fou ».

Il dit déplorer que des Burkinabè suivent des dirigeants pour de l’argent. « Ceux qui font ça resteront pauvres jusqu’à leur mort et c’est une vérité », a-t-il affirmé.

Pour le reste, la ville de Bobo-Dioulasso sera prise en compte dans toutes les propositions de développement, de l’agriculture et d’élevage, ont affirmé les leaders du PAREN.

Les militants du parti lors du meeting à Bobo
Les militants du parti lors du meeting à Bobo

Pour cela, le candidat du parti compte mettre en œuvre le tercérisme, basé sur le développement communautaire. « Nous allons travailler au moyen de l’actionnariat populaire à mettre en place des entreprises communautaires pour embaucher des milliers de jeunes afin de vivre dignement et décemment », a-t-il promis.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *