Elections couplées : « « Pour mon Faso, je réfléchis et je vote utile », vœu de la CCR

365 0

Dans le cadre des élections couplées au Burkina, la Coalition pour un changement radical (CCR), organisation regroupant 16 Organisations de la société civile (OSC) et de différentes structures de jeunes, veut amener la population à effectuer un vote utile. Pour ce faire, elle a initié plusieurs activités de sensibilisation.

«  Le Burkina Faso d’hier à aujourd’hui : quelles solutions préconisent-on pour un changement, une alternance ou alternative », est le thème de la conférence-débat organisée le vendredi 13 Novembre dernier. A travers cette activité spécifique, la Coalition pour un changement radical (CCR) aspire à « créer un cadre de dialogue propice afin d’amener la population à faire un vote utile ».

Pour la CCR, il s’agit aussi d’inciter la population à porter le choix sur le candidat qui, à travers son programme de société, « incarnera ce changement et celui qui sera pétri de l’esprit de l’insurrection populaire du 30 et 31 Octobre 2014. Alternative tant souhaitée par les Burkinabè, mobile de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2015 ».

Et pour ce changement, la Coalition pour un changement radical invite les populations à « élire un candidat  qui,  par son programme de société, est susceptible de servir aux Burkinabè un autre menu que celui qui,  vingt-sept ans durant, a été servi ».

La Coalition organise des thés-débats pour sensibiliser
La Coalition organise des thés-débats pour sensibiliser

Cette tribune de dialogue sera prolongée dans les quartiers, à en croire Pascal Tapsoba, Coordinateur de la CCR : « nous continuerons ces échanges de sensibilisation à travers des thés- débats qui se tiendront dans des quartiers de la ville de Ouagadougou, Bobo, Koudougou, Ouahigouya , Fada, Tenkoudougou. A ces thés- débats, il sera abordé  la problématique du  ‘’changement’’ et du programme des partis afin de porter un choix sur le candidat pouvant incarner la  vision du peuple ».

Selon les organisateurs de ces activités, il s’agit de donner la parole aux jeunes afin que ceux-ci, donnent leurs opinions sur un certain nombre de thématiques en vue d’un échange fructueux. Pour les prochaines élections, la Coalition pour un changement radical (CCR) appelle les citoyens à adhérer au concept « Je vote et je reste » initié par le Balai citoyen. Mais au-delà de ce concept, Pascal Tapsoba va plus loin avec celui de la Coalition qui est : « Pour mon Faso, je réfléchis et je vote utile ».

La Coalition pour changement radical entend également marquer sa présence le 29 novembre en participant au dépouillement des bulletins de vote. Pour l’heure, la sensibilisation « continue pour des élections apaisées, libres et transparentes ».

Synthèse de Yannick Sawadogo

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

Burkina : L’UPC a 10 ans

Posté par - 27 février 2020 0
En marge de la Commémoration de la décennie d’existence de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), le comité…