Burkina : Plus de 700 nouveaux gendarmes prêts à défendre la nation

650 0

La cérémonie de sortie de la 41e promotion des sous-officiers de gendarmerie de l’Ecole nationale des sous-officiers de gendarmerie (ENSOG) a eu lieu ce vendredi 20 novembre 2015 à Bobo-Dioulasso. La promotion a été baptisée « Colonel Hien Thiobou Jean Apollinaire ».

Le Pm en train de mettre l'epaulette du major Modeste Bamogo
Le PM en train de mettre l’épaulette du major Modeste Bamogo

La formation de la 41e promotion des élèves sous-officiers de l’Ecole nationale des sous-officiers de gendarmerie (ENSOG) a débuté le 17 avril 2014, avec au total 750 éléments dont 25 filles. La cérémonie de ce vendredi 20 novembre 2015 a marqué la sortie de cette promotion. C’était en présence du Premier ministre, le Colonel Yacouba Isaac Zida.

Ce dernier a baptisé la 41e promotion des sous-officiers de l’ENSOG du nom du « Colonel Hien Thiobou Jean Apollinaire », un officier de gendarmerie qui a totalisé 40 ans de services et s’est distingué par ses compétences.

La 41e promotion fera face au péril terroriste
La 41e promotion fera face au péril terroriste

Le Premier ministre a ensuite décliné la mission actuelle des sortants. « La mission actuelle n’est plus la mission traditionnelle, c’est-à-dire à lutter contre les coupeurs de routes et les voleurs de bétails, dit-il. Aujourd’hui, nous avons affaire à une menace et les gendarmes ont été formés pour faire face à cette nouvelle menace ».

gendarmes
Les nouveaux gendarmes

Il les a rassurés qu’ils auront les équipements et la logistique nécessaires afin de faire face au terrorisme. Pour lui, les pandores sont là pour défendre les populations burkinabè en tout temps et en tout lieu « car ils sont pétris des compétences que nous ne doutons pas et sont à la hauteur. Nous les interpellons à mettre tout en œuvre pour que les populations soient rassurées en les voyant ».

Le capitaine Théophile Tago, commandant de l’ENSOG, a exposé des doléances des élèves sous-officiers de son école comme la reconstruction d’une école prévue à Logofouroussa. Il a aussi saisi l’occasion pour saluer la reconnaissance de la hiérarchie militaire pour les techniques apprises aux élèves lors des formations.

Quant au parrain de la cérémonie, Monseigneur Anselme Titiama Sanou, il a félicité les nouveaux pandores et leur a demandé de travailler dans la ténacité et la perspicacité dans leur mission. « Engagez-vous bien au service républicain pour la paix et la sécurité », a martelé Mgr Anselme Sanou.

En rappel, la 41e promotion compte 761 élèves sous-officiers, dont 11 redoublants et a connu 7 radiés, 2 recalés et un décès du nom de Sylvestre Larba Zongo à la date du 26 octobre 2015 suite à une maladie.

Sidiki TRAORE                          

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *