Syrie : Voici combien coûte un raid aérien français sur Raqqa

Depuis les attentats de Paris le 13 novembre dernier, les frappes aériennes françaises se sont intensifiées ces derniers jours à Raqqa, un bastion du groupe armé État islamique en Syrie. Un raid aérien sur cette ville coûte très cher au contribuable français. Evaluation.

L’armée française utilise deux types d’appareil pour ces missions : des Mirage 2000 et des Rafale. Une heure de vol de Mirage 2000 revient à 25.000 euros ou 16.400.000 fcfa (kérosène et pilote compris) ; une heure de vol d’un Rafale est plus chère : 40.000 euros ou 26.250.000 fcfa. Il faut ensuite ajouter à la facture le prix des bombes. Là encore, deux types de munitions sont larguées sur Raqqa : les GB-12 (20.000 euros ou 13.120.000 fcfa l’unité) et les A2SM (200.000 euros ou 131.000.000 fcfa la pièce).

Lors des raids au-dessus de la Syrie, la France alterne les types de bombe et d’avion. Elle largue environ vingt bombes par nuit. On peut donc conclure qu’un bombardement de vingt bombes sur Raqqa coûte environ 2,4 millions d’euros soit un peu plus d’1 milliard 500 mille. Cela est bien sûr le prix minimal car ne prenant pas en compte tout ce qui est analyse, renseignement et une partie de la logistique qui permettent ce déploiement de force.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source: RTL France



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page