Téléphonie mobile en Côte d’Ivoire : La licence d’exploitation désormais fixée à 100 milliards de F CFA

493 0

Les opérateurs du secteur de la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire devront désormais débourser la somme de 100 milliards de F CFA pour obtenir une licence d’exploitation sur une durée de 15 ans. Cette annonce a été faite ce mercredi 25 novembre par le ministre ivoirien des Postes, des Technologies de l’Information et de la Communication, Bruno Koné Nabagné.

Le ministre des PTIC, répondant aux questions des Députés ivoiriens, à qui il expliquait l’ordonnance portant exonération de la taxe sur la valeur ajoutée et réduction de droits de taxes de douanes sur l’acquisition de matériels informatiques, de tablettes électroniques et de téléphones portables, a affirmé que des études ont révélé que cette somme était sans préjudices aussi bien pour les opérateurs que pour les 21,8 millions d’abonnés au téléphone mobile sur une population totale de 23 millions d’habitants.

Par ailleurs ce sont 8 milliards de F CFA de transactions qui sont réalisées par jour sur les réseaux mobiles dans le cadre de la mobile Banking (ou mobile money), a révélé le ministre ivoirien de la Poste et des TIC. Concernant 4 opérateurs, Green, Café mobile, Comium et Warid, Bruno Nabagné Koné a indiqué que leurs licences leur ont été retirées et qu’elles étaient pour la plupart en phase de liquidation. Il a annoncé que suite à un appel d’offres lancé, des opérateurs vietnamien, français et marocain ont manifesté leur intérêt à exercer sur le marché ivoirien.

A titre comparatif, la licence d’exploitation au Burkina est fixée à un peu plus de 26 milliards de F CFA ( 26 330 270 000 F CFA).

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source: Abidjan.net



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *