Présidentielle 2015 : Boukaré Ouédraogo dit « Tintin » promet délocaliser la MACO à Tambao

270 0

Boukaré Ouédraogo dit « Tintin », candidat indépendant à l’élection présidentielle 2015, était en meeting ce mercredi 25 novembre 2015 à Bobo-Dioulasso. Ainsi, il a promis que s’il est élu au soir du 29 novembre, la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) sera délocalisée à Tambao pour punir les délinquants.

Le candidat indépendant à la l’élection présidentielle 2015, Boukaré Ouédraogo dit « Tintin », promet la délocalisation de la prison actuelle de Ouagadougou à Tambao.

« La MACO se trouve en pleine forêt donc il y a de l’air pur et frais. Ce sont des conditions que des bandits ne doivent pas bénéficier. Ils doivent aller à Tambao où la température est rude pour savoir qu’il y a des Burkinabè qui vivent dans les situations difficiles », a dit Boukaré Ouédraogo.

Pour lui, ces prisonniers seront déposés avec leur matériel de cuisine, car personne ne va préparer pour un malfrat. « Ce sont des bandits, ils font du mal à notre pays et doivent répondre », a-t-il ajouté.

En ce qui concerne son programme, Boukaré Ouédraogo a affirmé qu’il est différent des autres candidats. Il dit n’avoir jamais été corrompu n’a jamais corrompu. Pour lui, quelqu’un qui a déjà été corrompu dans sa vie ne peut pas diriger le Burkina Faso.

« Là où je vous parle, j’ai mes sociétés. Je n’ai jamais géré la chose de l’Etat, je n’ai jamais été corrompu dans ma vie, je n’ai jamais corrompu une personne. Et les populations savent qu’elles peuvent me faire confiance, parce que quelqu’un qui a été corrompu dans sa vie, ne peut pas diriger notre pays, et nous les connaissons ».

Par ailleurs, il dit être fier de la mobilisation à Bobo-Dioulasso. « Je suis fier des militants et sympathisants, car je n’ai pas envoyé un car les chercher, ni distribuer de l’argent comme certains le font. Ils sont venus d’eux-mêmes », a martelé Boukaré Ouédraogo.

Il a aussi invité les populations à sortir massivement le 29 novembre et à voter utile. « Votons utile, ne votons pas pour une personne sachant bien qu’il ne peut pas diriger le Burkina Faso aujourd’hui, demain et dans l’avenir, car nous n’allons pas l’accepter ».

Quant aux militants et sympathisants, ils ont rassuré le président Boukaré Ouédraogo de dormir tranquille et d’attendre sa victoire. Pour eux, « Tintin » reste l’idéal pour la cause de la jeunesse, des veuves et des orphelins et pour le développement du Burkina Faso tout entier.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre