Elections 2015 : Le Conseil National de la Jeunesse déploiera 45 observateurs électoraux

655 0

Ceci est une déclaration du Conseil national de la jeunesse sur le processus électoral en cours au Burkina Faso.

Le Conseil National de la Jeunesse du Burkina Faso (CNJ-BF) est une organisation de la société civile créée le 03 décembre 2008. Structure faîtière des organisations de jeunes et de jeunesse, le CNJ-BF a pour mission d’assurer la pleine et effective participation des jeunes à l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi évaluation des politiques et programmes de développement. Il dispose de représentations dans les treize régions du Burkina Faso sous la forme de bureaux exécutifs régionaux. Il compte à nos jours plus de 1000 associations membres sur toute l’étendue du territoire national.

Partie prenante au processus électoral en cours, le Conseil national de la jeunesse du Burkina Faso a dans la mise en œuvre de son projet « Jeunesse Citoyenne pour des élections apaisées au Burkina Faso » recruté quarante cinq (45) jeunes pour l’observation des élections. Ces jeunes ont été formés du 8 au 10 novembre 2015 à Koudougou en observation non partisane des élections et en monitoring de la violence électorale. Ils procéderont à une observation classique du déroulement des opérations de vote et du dépouillement en amont. En aval, ils assureront le monitoring de la violence électorale à travers la détection de tout incident pouvant entacher la paix sociale et le déroulement serein des élections couplées présidentielles et législatives ; puis des municipales.

Le projet financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID) à travers le National Democratic Institute (NDI) est mis en œuvre dans les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Sud, du Centre-Est, du Sahel et du Sud-Ouest. Il permettra la réalisation de causeries éducatives ; la mise en place de comité régionaux de veille et d’alerte ; l’animation de conférences publiques et d’émissions radiophoniques ; la tenue de colloques et de cadres de concertation d’une part entre les jeunes et d’autre part entre les jeunes et les prochains élus locaux.

Par ailleurs, à quelques heures de la clôture de la campagne électorale, le CNJ-BF voudrait souhaiter bonne chance aux candidats (es) et aux partis et formations politiques en lice pour les élections du 29 novembre 2015. Aussi, le CNJ-BF voudrait lancer un appel solennel, à toute la jeunesse du Burkina, à sortir massivement pour voter avisé et utile le (la) candidat (e) et/ou le parti de son choix pour une prise en compte effective de ses aspirations.

Du reste, le CNJ-BF voudrait inviter la jeunesse à se départir de toute manipulation pour inciter ou recourir à la violence sous toutes ses formes.

OUI aux résultats crédibles et transparents des urnes !

NON à la violence en période électorale !

Vive la jeunesse intègre du Burkina Faso !

Le Président/ intérim,

Mamoudou OUEDRAOGO



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *