Zéphirin Diabré : « Si Dieu est sûr que Zeph peut prendre le Burkina en main, qu’Il décide »

76 0

Le Président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré a tenu son grand meeting à Bobo-Dioulasso pour clôturer la campagne électorale, ce vendredi 27 novembre 2015..

Les lionnes et lions, entendez par là les militants de l’UPC, se sont mobilisés sous le soleil ardent pour répondre à l’appel du candidat « Zeph », sur le Boulevard de l’Indépendance à Bobo-Dioulasso.

Diabré a fait son entrée sur les lieux par un bain de foule pour saluer la mobilisation. Satisfait, confiant et rassuré, c’est ce qu’on pouvait lire sur son visage.

Les militants ont offert le maillot jaune à Diabré
Les militants ont offert le maillot jaune à Diabré

A l’heure des allocutions, le représentant des anciens, Bobo-Dioulasso a suivi certaines personnes durant 25 ans sans avoir gain de cause concernant la résolution de leurs problèmes. « Nous population de Sya, nous suivons maintenant le lion et nous faisons confiance à Zeph. Lui seul peut relancer l’économie de Bobo-Dioulasso », a-t-il dit.

Zeph laisse tout à Dieu. Ensuite, c’est Aly Traoré, le représentant des jeunes, qui a quitté le Mali pour accompagner la clôture de la campagne du parti, a demandé à la jeunesse à ne pas vendre sa révolution. « La révolution burkinabè coûte très chère. Elle est une référence pour l’Afrique et pour le monde. Ne la vendez pas !», a-t-il déclaré.

A l’entendre, Zeph n’est pas un politicien, mais un homme politique qui pense au bien-être de son peuple.

Quant au Président de l’UPC, Zéphirin Diabré, il dit laisser tout à Dieu. « Si Dieu qui nous écoute et qui nous regarde est sûr que Zeph peut prendre le Burkina Faso en main pour que vous soyez heureux, qu’il décide et que je commence à travailler ».

Le cas échéant, il s’en remet toujours aux voies du Seigneur. « Si Dieu dans sa grande bonté pense qu’il y a un autre fils au Burkina Faso qui est mieux que moi, qui peut prendre ce pays pour vous faire des gens heureux, qu’il lui donne », a laissé entendre Zéphirin Diabré.

Les militants lors du meeting à Bobo
Les militants lors du meeting à Bobo

Le porteur de maillot jaune de la campagne électorale. Le chantre du « Burkind’lim » a aussi fait remarquer qu’il est le seul des 14 candidats à avoir fait le tour des 45 provinces du Burkina Faso.

« Je suis le seul à faire les 45 provinces. Je l’ai fait parce que pour être président, il faut aller où se trouve le Faso et non rester et appeler le Faso », se justifie-t-il. Pour cette raison, les militants lui ont octroyé un maillot jaune sur lequel est inscrit le nom du « Pays des Hommes intègres », un maillot qu’ils espèrent qu’il portera au soir du 29 novembre 2015.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *