Les élections passent, le Burkina reste

559 0

Après 13 mois de souffrances, d’hésitations, de doute, de certitudes, de convictions découragées, de morts, de résistance, de débats, de spéculations, voici le Burkina arrivé au virage tant attendu. Ce 29 novembre 2015, plus de 5,5 millions de Burkinabè doivent choisir dans les urnes, les dirigeants qu’ils estiment mériter.

La première chose qu’il faut noter, c’est que la campagne électorale a reçu une bonne note de la part des observateurs. Malgré quelques anicroches ça et là, les Burkinabè ont su montrer qu’ils savent que la démocratie est une guerre où les seules armes qui sont admises sont la parole et les seules munitions, les idées.

Les différents candidats se sont également montrés relativement responsables, en évitant d’utiliser un vocabulaire qui peut s’avérer plus dangereux que les armes. C’est donc à la gloire du peuple burkinabè.

Mais ce n’était qu’une entrée en matière. Le vrai exercice demeure l’écoute et l’acceptation des résultats qui ne seront proclamés que par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Il faudra savoir que toute autre voix et voie est nulle et non avenue !

Il faudra savoir aussi que l’utilisation d’autres recours que ceux légaux doit être évitée. Lorsque l’on sort des sentiers battus de la loi, l’on s’engage dans une brousse inconnue, plongée dans l’obscurité et dont on n’est pas certain de pouvoir sortir.

C’est lorsque des scènes de violences seront introuvables dans les rues, pistes, routes, villes, villages et hameaux du Burkina le 2 décembre 2015 (en cas d’absence de second tour), que le Burkina pourra définitivement passer aux yeux du monde comme étant habité par des femmes et des hommes mûrs politiquement et démocratiquement.

Ce dernier coup de rein ne devrait pas être au-dessus des forces des habitants du « Pays des Hommes intègres ». Alors, aux urnes, Burkinabè !

La Rédaction B24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *