Guillaume Soro recherché par la justice française

 Selon le site internet du quotidien français ‘’Libération’’ le président du Parlement ivoirien ferait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré ce lundi 7 Décembre 2015 à son domicile français. Les raisons de ce mandat d’arrêt.

‘’Libération’’ dit tenir cette information de la Lettre du continent qui relate que des policiers auraient déposé au domicile de Guillaume Soro, dans la région parisienne, un mandat d’arrêt délivré en fin de semaine par la juge d’instruction Sabine Khéris. Cette juge, selon plusieurs sources, serait «excédée» de voir Soro, 43 ans, refuser de répondre à ses convocations.

Cette offensive de la justice française intervient à un moment où Soro fait face à plusieurs accusations graves et concomitantes.

Les raisons de ce mandat d’arrêt

Si la justice française recherche Guillaume Soro, la raison en est qu’il y a plus de trois ans, le 25 juin 2012, Michel Gbagbo, fils de l’ancien président Laurent Gbagbo avait déposé par le biais de ses avocats une plainte contre lui.

Michel Gbagbo avait été arrêté en même temps que son père le 11 avril 2011, avant d’être incarcéré à Bouna, dans le nord du pays, jusqu’en août 2013. C’est donc pendant sa détention que le fils de l’ex-président (dont la mère est française, et qui possède donc la nationalité française) avait porté plainte à Paris contre Soro et tous les autres chefs rebelles commandants de zones, les fameux «comzones», pour «enlèvement, séquestration, traitements inhumains et dégradants». La plainte avait été jugée recevable par la justice française en mars 2013.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source : Libération



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page