Côte d’Ivoire: Une nouvelle université ouvre à Man en 2016

493 0

A l’issue du Conseil des ministres du gouvernement ivoirien du mercredi 9 décembr, le ministre Bruno Koné, lors de son point-presse habituel a informé de l’adoption d’un projet de décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement de l’Université de Man, dans l’ouest ivoirien, et dont les portes seront ouvertes pour la rentrée 2016-2017. 

« Les travaux de construction sont en cours et avancent bien. Il est prévu, compte tenu du potentiel de cette région en matière économique, que cette université traite principalement les thématiques des mines, de l’énergie, des matériaux et de la mécanique. Elle comprendra donc quatre Unités de formation et de recherches (Ufr), trois écoles, un institut et va accueillir dans un premier temps 3000 étudiants », a expliqué le ministre Bruno KONE tout en ajoutant qu’elle est programmée pour recevoir 20.000 étudiants à terme.

Toujours au titre de l’enseignement supérieur, le gouvernement a adopté un décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement d’un établissement public administratif dénommé Université virtuelle de Côte d’Ivoire (Uvci). Cela a pour objet d’apporter une réponse plus efficace à la question de l’amélioration de la qualité de l’offre de formation au niveau du supérieur et une autre au déficit infrastructure, et en matière d’encadrement des étudiants.

Le conseil a finalement enregistré une communication relative aux violences survenues à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody (Abidjan-Côte d’Ivoire) entre deux syndicats rivaux, la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire, Fesci, et l’Association Générale des Élèves et Etudiants de Côte d’Ivoire, Ageeci, faisant recemment un mort et six (6) blessés.

Le gouvernement a pris acte de la décision de suspension de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) et de l’Association générale des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (Ageeci) ” a affirmé Bruno Koné, le porte-parole ajoutant qu’il (le gouvernement) “se prononcera sur le sort à réserver à ces syndicats“.

Le Conseil de l’université d’Abidjan a décidé, le jeudi 30 décembre dernier, d’exclure de façon définitive 12 membres de la Fesci et de l’Ageeci, après des heurts pour le contrôle d’un quai à bus.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source: Fratmat



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *