«Un problème technique à l’aéroport » d’Abidjan entraîne le retour d’un vol d’Air France à Paris

544 0

La compagnie aérienne française Air France a annulé le mardi 08 décembre dernier un vol au départ de Paris Charles de Gaulle, à la suite d’un “problème technique” sur la piste d’atterrissage à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Le ministre ivoirien des Transports, Gaoussou Touré, a effectué une visite à l’aéroport international d’Abidjan, le mercredi 09 décembre pour toucher du doigt la réalité des faits. 

« Comme partout dans le monde, il peut y avoir des pannes dans des aéroports. Il y a eu un problème technique au niveau des balises d’éclairage situées sur la piste d’atterrissage de l’aéroport. C’était précisément une défaillance constatée au niveau d’un câble de ces balises. Pour éviter qu’il y ait absence totale de lumière et en réaction rapide à cette situation, les services compétents en charge de la question ont, avec célérité, trouvé une solution secours afin d’assurer un minimum d’éclairage en attendant la réparation définitive de la panne », a expliqué le ministre Gaoussou Touré.

Selon le Ministre ivoirien, les compagnies aériennes avaient été informées de ce problème technique au niveau des balises d’éclairage et des démarches pour le réparer.

« Certains ont préféré ne pas décoller. Mais Air France l’a fait. Et c’est une fois dans les airs et non loin de l’aéroport qu’Air France a décidé de retourner. Si Air France n’allait pas atterrir, elle ne devrait pas permettre le décollage à partir de Paris surtout que toutes les compagnies ont été informées de cette situation à partir des notes émises par l’aéroport d’Abidjan qui est l’aéroport de destination de cette compagnie française. Si Air France a décollé, c’est parce qu’elle était sûre d’atterrir », a dit le ministre Gaoussou Touré, insistant sur le fait que le retour de l’avion n’avait aucun rapport ni avec « le mandat d’amener contre Soro Guillaume ni avec une affaire de djihadisme».

L’aéroport international d’Abidjan est de nouveau opérationnel a rassuré le ministre ivoirien.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source: Abidjan.net



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *