11-Décembre: L’acte du président tanzanien fait mouche à Nouna

L’image a inondé les réseaux sociaux. Le président tanzanien en train de ramasser des ordures le jour de l’indépendance de son pays. Il a interdit toute célébration officielle, estimant que c’est honteux de dépenser de l’argent pour fêter l’indépendance alors que des Tanzaniens meurent de choléra. Le message de John Magufuli a traversé les frontières et a été entendu par des scolaires à Nouna. Ils ont nettoyé ce 11 décembre 2015, fête de l’indépendance du Burkina, les ordures qui jonchent les rues de la ville.

Même si l’inspiration n’est pas venue de la Tanzanie, l’initiateur de cette opération de salubrité estime que le geste du président tanzanien a donné plus d’essor à son élan. « Tout est parti d’un débat que j’ai eu en classe avec mes élèves sur l’incivisme. Alors nous avons décidé de joindre l’acte à la parole en menant cette activité. Au même moment, nous avons voulu marquer le 11-Décembre de cette manière pour illustrer le slogan « plus rien ne sera comme avant », a expliqué San Laurent Traoré, professeur de Philosophie au Collège privé Horoya de Nouna.

L’idée qui est née en classe de 2nd A2 du lycée privée Horoya a germé et pris tous les établissements de la ville. La mobilisation était alors grande ce matin du 11 décembre. Les principales artères ainsi que quelques services de la ville ont été nettoyés afin de donner à la population un cadre de vie sain.

L’esprit, selon M. Traoré, est aussi d’interpeller les autorités et de cultiver chez les jeunes l’esprit d’initiative en faveur du développement de leur localité.

Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maitre pour les organisateurs de cette activité de salubrité qui ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. D’autres initiatives sont à venir afin de donner une autre couleur à la célébration de la fête de l’indépendance du Burkina à Nouna.

Boureima BADINI

Correspondant Burkina24 à Nouna



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page