MENA : 95 acteurs de l’enseignement décorés

652 0

Présidé par Roch André Compaoré, grand chancelier des ordres burkinabè, le corps enseignant « pilier indispensable à l’édification de sociétés saines et démocratiques » a connu ce lundi 14 décembre 2015, la décoration de 95 de ses membres. Il s’agit de 9 officiers et 86 chevaliers de l’ordre des palmes académiques. La cérémonie de décoration a eu lieu sur l’avenue de l’indépendance en face du Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA).

« Un personnel enseignant fort pour des sociétés durables », c’est le thème annuel de la journée mondiale des enseignants et enseignantes. S’adressant aux récipiendaires avant leur décoration, Samadou Coulibaly, ministre de l’éducation nationale a souligné « l’importance du rôle de l’enseignant dans le processus d’édification de la nation ». Et selon lui, la distinction honorifique qui leur est attribuée traduit la reconnaissance de l’importance de ladite tâche.

 « Une éducation de qualité apporte l’espoir et la promesse d’un meilleur niveau de vie. Il n’existe aucun fondement plus solide pour une paix et un développement durable qu’une éducation de qualité dispensée par des enseignants bien formés, valorisés et motivés », a dit le ministre.

C’est ce qui lui fait dire que le corps enseignant est « le pilier indispensable à l’édification de sociétés saines et démocratiques ». Et pour renforcer ce pilier majeur de l’édification de la nation, il y a la nécessité d’associer la quantité à la qualité pour y parvenir, d’où le recrutement d’enseignants à tous les niveaux (primaire, post-primaire, secondaire, technique et supérieur).

Les récipiendaires du jour se réjouissent que l’Etat burkinabè ait bien voulu penser à eux pour magnifier le corps en honorant le travail de l’enseignant, toute chose qui ne se passe pas sans incidents, à l’image des crises universitaires à répétition. C’est le cas du Pr Georges Anicet Ouédraogo, président de l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso.

Roch André Compaoré, Grand Chancelier procédant à la décoration des officiers de l'ordre des palmes académiques.
Roch André Compaoré, Grand Chancelier procédant à la décoration des officiers de l’ordre des palmes académiques.

« Par ces temps qui courent, l’actualité des présidents d’université, c’est les tracts contre nous et les prises d’otages contre  nous et notre personnel, déclare-t-il. Ces distinctions viennent nous donner du baume au cœur et nous encouragent à mieux faire. On partage cette distinction avec tout le personnel ATOS, tous les enseignants et toute la communauté universitaire », a dit Georges Anicet Ouédraogo.

En rappel, cette cérémonie de décoration du personnel du corps enseignant aurait dû se tenir à la date du 5 octobre. Cette journée a été proclamée en 1994 journée mondiale de l’enseignant par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, en anglais (UNESCO).

Oui Koueta

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *