Développement du Burkina : Le FMI, prêt à accompagner Roch Marc Christian Kaboré

779 2

Le président élu, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, ce lundi 14 décembre 2015 au siège du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) à Ouagadougou, le représentant de l’administrateur pour le Burkina Faso au conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI), Abdoulaye Tall. M. Tall est allé le féliciter et montrer la disponibilité de l’institution à accompagner les nouvelles autorités.

Abdoulaye Tall, le Conseiller principal de l’administrateur, Dr Ngueto Yambaye, était accompagné du représentant-résident du FMI au Burkina Faso, Jean-Baptiste Le Hen.

Le FMI félicite et honore les qualités du Président Roch Marc Christian Kaboré, qui est aussi un expert reconnu de la finance internationale ; ce qui augure de bonnes perspectives de coopération avec le FMI. L’institution se dit prête à l’accompagner pour la mise en œuvre de son programme de société pour un Burkina Faso prospère.

C’est ce qu’a indiqué, grosso modo, Abdoulaye Tall, à sa sortie d’audience avec le président élu, ce lundi 14 décembre au siège de campagne du MPP.

Par ailleurs, l’émissaire de l’institution a transmis une lettre de félicitations de sa structure au président Roch Kaboré pour la bonne tenue des élections et surtout pour la confiance des Burkinabè portée en sa personne en vue de conduire les destinées du pays pendant les cinq années à venir.

Il s’est agi aussi, selon M. Tall, de manifester la bonne disposition de l’institution de Bretton Woods à accompagner le nouvel élu dans la réalisation de sa stratégie de développement et aussi l’inviter à manifester, une fois installé, ses priorités dans le cadre du programme du FMI pour le Burkina.

Pour le représentant-résident du FMI au Burkina Faso, Jean-Baptiste Le Hen, cette rencontre avec le président Kaboré se présente d’abord comme une prise de contact. Selon lui, les défis qui attendent le nouvel élu sont « énormes » en vue de remettre l’économie du Burkina Faso sur le bon chemin.

« Il s’agit des défis liés au développement, à l’investissement, au retour de la situation normale de la croissance et de la mobilisation des recettes. Ce sont des vastes chantiers et je suis convaincu que notre Coopération avec les nouvelles autorités qui seront installées sera fructueuse », a indiqué Jean-Baptiste Le Hen.

Roch Marc Christian Kaboré a été aussi informé de la visite prochaine de travail de l’administrateur pour le Burkina au conseil d’administration du FMI, Ngueto Yambaye, après son investiture à Kossyam.

Correspondance particulière



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *