“Viber” se dit ouvert à un partenariat avec les opérateurs télécoms africains

403 0

La société Viber, propriétaire de l’application de Voix sur IP éponyme, se dit ouverte à un partenariat avec les opérateurs de téléphonie mobile en Afrique.

Dans un entretien accordé au site spécialisé “Light Reading“, Mark Hardy, le directeur Marketing de Viber, explique que l’entreprise a « juste commencé à construire une présence commerciale dans la Région, mais nous sommes certainement ouverts à explorer les possibilités de partenariat avec des opérateurs de télécommunications dans les marchés africains ».

Il caresse l’espoir d’étendre sa présence et des capacités à travers le continent. En Afrique, alors qu’aucune politique marketing n’avait été déjà prévue pour la Région, la croissance de l’utilisation de Viber a été suscitée en grande partie par le bouche-à-oreille, explique l’entreprise. Ce qui  lui aurait permis d’entrevoir le potentiel que regorge ce nouveau marché.

Le partenariat avec les opérateurs télécoms africains viendrait aussi résoudre le problème de blocage de cette application de VoIP par plusieurs sociétés télécoms qui y voient un concurrent déloyal, tout comme les autres applications que sont WhatsApp et Skype.

Elles permettent en fait d’émettre des appels et d’envoyer des SMS sur Internet, avec plus de flexibilité dans son crédit de communication. Par exemple, à défaut d’utiliser son crédit de communication principal pour envoyer des SMS ou appeler, ce qui reviendrait plus cher, les utilisateurs de Viber en Afrique préfèrent souscrire à un forfait Internet encore moins cher et utiliser l’application qui permet d’envoyer un nombre illimité de SMS jusqu’à épuisement du forfait.

Par ailleurs, selon une étude de Xalam Analytics, l’unité de recherche de Heavy Reading en Afrique et au  Moyen-Orient, l’achat d’un paquet de données et son utilisation avec Viber ou WhatsApp peut aider un consommateur africain de mobile à réaliser une économie de 40% à 99% sur le coût d’utilisation d’un service de télécommunication traditionnel.

(Sources : Agence Ecofin)

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Avis de recrutement

Posté par - 7 février 2019 0
Un groupe  de presse basé à ouagadougou souhaite recevoir des candidatures pour le recrutement de : Six (à6 ) journalistes multimédia…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *