Retraite politique : Ram Ouédraogo donne son « trésor » à la nouvelle génération

374 0

Le Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDEBF) perd son «président fondateur ». Ram Ouédraogo s’est définitivement retiré de la scène politique nationale en laissant son parti à la nouvelle génération. L’annonce a été officiellement faite ce samedi 19 décembre 2015 lors d’une cérémonie organisée à Ouagadougou. 

« Je voudrais annoncer officiellement à notre peuple, aux amis d’Afrique et ailleurs dans le monde, qu’à compter de ce jour 19 décembre 2015, je quitte la présidence de notre parti », ont été les premiers mots de Ram Ouédraogo.

Le désormais ex-président du Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDEBF) en a décidé ainsi pour, dit-il, « injecter du sang neuf et insuffler un dynamisme nouveau pour que le combat des écologistes ne s’émousse point ».

Parlant de lui-même, Ram Ouédraogo a expliqué à l’assemblée que servir la nation a toujours été pour lui un sacerdoce, « même si parfois, j’ai été incompris, j’ai toujours assumé mes prises de position (…). Démocrate je suis, démocrate je reste, partisan de paix, de la non-violence, du dialogue et la concertation, je ne peux transiger avec ces valeurs même si nous sommes en politique », dit-il.

Les jeunes du parti, à travers leur représentant, Souleymane Ouédraogo, ont salué « l’acte de bravoure et de courage » de Ram Ouédraogo avant de promettre : « nous continuerons de maintenir la flamme de l’espoir afin que rayonne l’écologie politique au Burkina ». Dans la même veine, les femmes du parti ont rassuré le président sortant : « n’ayez aucune crainte quant à la gestion de votre trésor (…) nous nous battrons d’arrache-pied pour préserver ce patrimoine ».

Pour l’heure, la direction du parti incombe au président intérimaire, Adama Séré (actuellement député au Conseil national de la Transition, NDLR) pour qui, les actions urgentes restent la liquidation des affaires courantes et la préparation du prochain congrès « qui urge ». En rappel, lors de la présidentielle du 29 novembre, Ram Ouédraogo, le candidat des écologistes a obtenu 0,69% des voix.

Yannick SAWADOGO

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre