Politique : Le RPN devient le Parti pour le rassemblement et la démocratie (PRD)

618 0

Le Rassemblement politique nouveau (RPN) de Harouna Dicko a changé de dénomination. Il se nomme désormais le Parti pour le rassemblement et la démocratie (PRD). Harouna Dicko lâche également  les rênes du parti entre les mains de Youssoufou Kassamba. C’était lors du congrès extraordinaire du parti ce samedi 19 décembre 2015 à Bobo-Dioulasso.

Harouna Dicko a cédé le gouvernail de son parti, le RPN (créé depuis 2005), qui a changé d’ailleurs de dénomination pour devenir le Parti pour le rassemblement et la démocratie (PRD). Le nouveau président s’appelle Youssoufou Kassamba.

C’était au cours du congrès extraordinaire du parti, ce samedi 19 décembre 2015 à Bobo-Dioulasso avec pour thème : « Réorientation et restructuration du parti». Cela fait 10 ans, affirme le sortant Harouna Dicko, « que nous sommes sur le terrain.  Nous avons fait ce que nous pouvons et d’autres choses ont marché mais pas ce que nous voulons ».

Pour M. Dicko, la politique se fait pour servir la nation et non pour se servir.  « Pour ne pas être comme d’autres, faire la politique pour soi et non pour servir, nous avons passé le relais à quelqu’un  d’autre», a-t-il dit. Le congrès a décidé que le parti se nomme désormais le PRD.

Le nouveau président Youssoufou Kassamba
Le nouveau président Youssoufou Kassamba

Pour le nouveau président du parti, Youssouf Kassamba, le choix de Bobo-Dioulasso pour installer le siège du parti, a été fait afin de réconcilier les Bobolais avec eux-mêmes après l’insurrection, car c’était un souci majeur du parti.

Et demander que la ville se donne la main pour développer la région. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles le parti participera aux prochaines élections municipales.

 « Les ambitions c’est de participer aux élections municipales,  car pour le développement local de la ville, il faut que nous gagnions cette municipalité. Nous voulons réellement participer pleinement aux élections municipales »,  a jouté M. Kassamba.

Au cours de ce congrès, il y a eu l’adoption des statuts, de règlement intérieur et  la mise en place d’un bureau exécutif national.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso


Le bureau exécutif

Président : Kassamba Youssoufou

Vice-Président : Sanou Adama

2e Vice-Président : Sanou Gaoussou

3e Vice-Président : Traoré Ali

Secrétaire Générale : Diallo Assita

Secrétaire à l’organisation : Koumaré Souleymane

Secrétaire adjoint à l’organisation : Dicko Mamadou

Secrétaire à la formation politique : Sanou Abel

Secrétaire adjoint à la formation politique : Traoré Hawa

Secrétaire à l’information et communication : Sanou Ibrahim

Trésorier : Sanou Dramane

Secrétaire aux affaires juridiques : Dicko Haoussa

Affaire sociale et culturelle : Compaoré Clément

Chargé de l’emploi et de la formation : Dah Yve Francis

Chargé des femmes : Mme Sanou Sita

Chargé des jeunes : Kassamba Oumar

Chargé des anciens : Sanou Pierre



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

IUTS : L’éternel débat

Posté par - 10 février 2018 0
Déduit dans le secteur privé, point d’achoppement entre le gouvernement et les syndicats depuis 2016, la surchauffe des esprits autour…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *