Maintien de la paix : Badenya 4 prêt à être déployé au Mali

606 0

Huit semaines durant, ils ont assimilé aussi bien les « aspects fondamentaux liés aux opérations de soutien à la paix » que les « capacités opérationnelles et aptitudes requises pour remplir pleinement la mission du bataillon ». Tous ces acquis font dire au Colonel  Claude Alain Kaboré, commandant du Bataillon Badenya 4, qu’il « est prêt à être projeté sur le théâtre du Mali ».

La planification, le processus de prise de décision (PPDM), la formation de tous les éléments dans les domaines d’engin explosif improvisés (IED), les patrouilles, le bouclage et la fouille de zone, le combat en zone urbaine, la défense de camp, l’occupation d’un check point, l’escorte de convoi et de VIP, les tirs aux armes individuelles et collectives, le secourisme et surtout les règles d’engagements et des droits de l’homme, tout y est passé.

Et le commandant du bataillon de conclure que ses « attentes concernant la discipline, la rigueur, et le professionnalisme dans le travail, le sens élevé de responsabilité et de sacrifice, la maîtrise de soi et la force morale tout au long de cette mission sont fortes ».

Les instructeurs burkinabè et américains aux côtés des représentants de la hiérarchie.
Les instructeurs burkinabè et américains aux côtés des représentants de la hiérarchie.

David Young, Premier secrétaire de l’ambassade, lui aussi se dit confiant quant au remplissage de la mission telle que prévue. Les qualités « positives » dont les soldats ont fait preuve durant la formation lui donnent l’assurance qu’ils honoreront cette tradition de fierté. Le soutien de son pays au Burkina a permis de se hisser au 10ème mondial des nations fournissant des soldats de maintien de la paix aux Nations Unies.

Le Général de brigade Pingrénomma Zagré, Chef d’état-major général des armées (CEMGA) a aussi exhorté les 850 soldats du bataillon à « être des soldats irréprochables, disciplinés et exemplaires dans le sens du devoir et de la responsabilité pour faire honneur à la patrie ». Le premier responsable de l’armée a invité les soldats du bataillon à l’observation « stricte » des règles d’engagements.

Le bataillon est prêt à être déployé sur le terrain
Le bataillon est prêt à être déployé sur le terrain

Le CEMGA invite le personnel du bataillon Badenya 4, « digne » représentant du Burkina Faso, à être fiers d’avoir été associé à cette cause « noble » qu’est la contribution à réaliser la stabilité, la paix et la sécurité dans le monde et surtout dans le pays voisin et frère qu’est le Mali.

« Bon vent à tous. Que Dieu vous protège et vous ramène au terme de votre mission sains et saufs dans la patrie », a souhaité Pingrénooma Zagré au Bataillon Badenya 4.

Oui Koueta

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *