Nouvel an : Message de la Grande muette aux Burkinabè

524 0

L’année 2015 s’achemine inéluctablement vers sa fin. Et comme  d’accoutumée, un récapitulatif s’impose à tous. L’objectif étant de mieux se préparer pour la nouvelle année qui se profile à l’horizon. La grande muette, entendez par là l’Armée nationale, elle aussi est sortie de son mutisme pour la circonstance. En marge de la cérémonie de fin de formation du bataillon Badenya 4 (fraternité en langue bambara), le Général de brigade ZAGRE Pingrénooma, chef d’état-major général des armées (CEMGA) a souhaité à la population burkinabè et à tous ceux qui habitent sur le territoire du Burkina le meilleur pour l’année à venir. Nous vous proposons ici, l’intégralité de ces propos.  

“Au terme de cette année 2015, qui va bientôt arriver et tirant leçons des enseignements que nous avons pu connaitre au cours de cette année 2015, il m’apparaît trois  aspirations profondes.

D’abord, il s’agit de la sécurité du territoire national pour préserver la paix. En cela, les forces armées nationales en compagnie avec les forces paramilitaires, représentent les principaux acteurs. Je souhaite que nous puissions avoir les ressources nécessaires pour assumer cette mission afin de préserver partout la sécurité du territoire, condition essentielle pour la mise en œuvre des différentes politiques.

La deuxième aspiration porte sur la sécurité humaine. Il s’agit au niveau de chaque citoyen d’avoir les bonnes dispositions morales et psychologiques pour qu’en harmonie, nous soyons tous des acteurs pour relever les défis que notre pays connait.

En cela apparait la troisième aspiration profonde. Il s’agit de la croissance économique. Et nous savons que les défis sont nombreux en matière d’éducation, en matière sociale et de satisfaction des populations en matière d’agriculture et autres.

Nous souhaitons que les ressources soient réelles pour permettre au gouvernement de faire face à ces défis et pour répondre aux besoins multiples des populations. Pour conclure, je souhaite à tout le peuple burkinabè et à tous ceux qui habitent le Burkina Faso une année de paix, de réalisation des aspirations profondes en matière  de progrès social, de progrès économique et que cela contribue au renforcement de la démocratie et de la bonne gouvernance dans notre pays.

Je vous remercie. Que Dieu bénisse le Burkina Faso !” 

Propos recueillis par Oui Koueta

Burkina24

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *