Pas de trace d’ADN sur les restes supposés de Sankara : Sita Sangaré explique

802 0

Les analyses pratiquées sur les présumées dépouilles du capitaine Thomas Sankara n’ont pas permis de détecter un ADN. C’est ce qu’a indiqué l’avocat de la famille, Me Bénéwendé Sankara le lundi 21 décembre.

« On peut simplement dire qu’au regard de ces résultats, l’état des restes ne permettaient pas au laboratoire de certifier l’existence d’ADN », avait déclaré l’avocat de la famille. Ce mercredi 23 décembre 2015, le directeur de la justice militaire, Sita Sangaré s’est expliqué.

Lire la vidéo

 

Burkina24

 



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *