Burkina : L’Université de Ouagadougou rebaptisée « Université Ouaga I Joseph Ki-Zerbo »

1109 0

41 ans après sa création, l’Université de Ouagadougou porte désormais le nom de l’historien burkinabè, le Pr Joseph Ki-Zerbo. A cet effet, ce samedi 26 décembre 2015 a eu lieu et a connu la participation du président de la Transition, Michel Kafando et de plusieurs membres du gouvernement.

« L’Université de Ouagadougou créée le 19 avril 1974 change de dénomination et prend le nom de l’Université Ouaga I Pr oseph Ki-Zerbo ». C’est en substance le décret portant changement de dénomination de l’Université de Ouagadougou signé par le président de la Transition, Michel Kafando, le 23 décembre 2015.

Cette reconnaissance du Pr Ki-Zerbo intervient quelques jours après le décès de son épouse, Jacqueline Ki-Zerbo. Les deux personnes ont été saluées par tous lors de cette cérémonie. Le président de l’Université Ouaga I Joseph Ki-Zerbo, Rabiou Cissé a reconnu en l’homme, « le plus célèbre intellectuel burkinabè sur l’échiquier international ».

Georges Alfred Ki-Zerbo, le représentant de la famille, a salué le gouvernement de la Transition pour le geste fait au Pr Joseph Ki-Zerbo.

Yannick SAWADOGO

Burkina24

 


Qui est le Pr Joseph Ki-Zerbo ?

Joseph Ki-Zerbo est un historien et homme politique burkinabè né le 21 juin 1922 à Toma (Haute-Volta, aujourd’hui Burkina Faso) et décédé le 4 décembre 2006 à Ouagadougou.

Joseph Ki-Zerbo est fondateur en 1993 du Parti pour la démocratie et le progrès (PDP, membre de l’Internationale socialiste), parti d’opposition au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) du président Blaise Compaoré. Le congrès constitutif du PDP a lieu en avril 1994 et Ki-Zerbo en devient président.

En 1998 il est membre fondateur du Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP). Ce collectif a été créé le 16 décembre 1998, à la suite de l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo, alias Henri Sébégo. Le mouvement Trop c’est trop est né de ce collectif. Joseph Ki-Zerbo est l’inventeur du slogan « Naan laara an saara » qui signifie : « si on se couche on est mort ».

En 2000 il reçoit le prix Kadhafi des droits de l’homme et des peuples, récompense libyenne controversée. Les législatives du 5 mai 2002 sont un échec pour le PDP et Ki-Zerbo, puisque le parti perd sa place de premier parti d’opposition au profit de l’ADF-RDA d’Hermann Yaméogo. Le PDP totalise 10 sièges, contre 17 pour l’ADF-RDA et 57 sur 111 pour le CDP. Le 6 février 2005, Ki-Zerbo cède la tête du parti à Ali Lankouandé.

Ki-Zerbo est mort le 4 décembre 2006. Il a été promu commandeur dans l’ordre des Palmes académiques à titre posthume.



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Dell abandonne Android

Posté par - 4 juillet 2016 0
Le constructeur a décidé de mettre de côté le système d’exploitation mobile, Android, pour se concentrer sur Windows. S’il ne…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *