Sport équestre : Le cheval Arzanga remporte la Coupe du Président lors de la couse de 2800 mètres

288 0

La troisième édition de la Coupe du Président de la fédération burkinabè de sport équestre a eu lieu le dimanche 27 décembre 2015 sur l’hippodrome du quartier Hamdalaye de Ouagadougou. Trois séries de courses ont marqué cette compétition hippique.

En plus du trophée, le vainqueur est reparti avec une moto

La Fédération burkinabè de sport équestre a tenu son pari une nouvelle fois. Depuis 2012, celle-ci organise la Coupe du Président du Faso après le championnat national afin de donner plus de compétitions aux jokers burkinabè et aux chevaux. Pour la troisième édition organisée le dimanche 27 décembre 2015, trois courses ont tenu le public en haleine.

Dans l’épreuve phare, à savoir la course de 2800 mètres, le cheval Azanga propriété de Aziz Sanfo et issu de l’écurie Wend Kuni s’est imposé devant Moyen Désert de l’écurie Desperado et Arafat Wend kuni. Ce dernier porte presque le nom de l’écurie Wendkuni dont il est issu.

L’étape de 2100 mètre a vu la victoire Petrogaz de l’écurie Etalon d’Or et propriété de Adama Kafando. Asmada de Aziz Sanfo de l’écurie Wend Kouni est arrivé deuxième tandis que Poulma Wende de Philippe Damiba qui évolue dans l’écurie Nafa s’est classé troisième.

Sur la distance de 1200 mètres qui était d’ailleurs la première course, Golden CFA de Madi Dermé est arrivé en tête suivi Merfrentik de Saidou Coulibaly de l’écurie Fraternité de Bobo-Dioulasso. La troisième place revient à Confirmateur total de Aziz Derra élevé dans l’écurie les Princes.

La troisième édition de la Coupe du Président a eu lieu en présence du ministre des sports et des loisirs David Kabré. Ce dernier a salué la tenue d’une telle compétition.  « Avec le temps, cette discipline va prendre sa place », a fait savoir David Kabré qui a confié que le dossier concernant la réfection de l’hippodrome sera transmis aux nouvelles autorités.

« C’est une occasion importante à saisir. C’est un sport complet qui mobilise du monde. Je pense que ce stade peut être réhabilité rapidement avec toutes les dispositions même en incluant la course de hais », a dit pour sa part le Président d’honneur Bissiri Joseph Sirima,  président de la Fédération burkinabè de sport équestre.

Rachid Nakoulma a souhaité que les mesures soient prises pour que l’hippodrome soit dans un bon état. « On est une jeune fédération qui a besoin de soutien », a-t-il affirmé.

La compétition a été marquée par des démonstrations équestres. Après la Coupe du Président, la Fédération burkinabè de sport équestre va s’atteler à l’organisation du championnat.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre