Assemblée nationale : Sept partis politiques se regroupent pour soutenir le MPP

Sept partis politiques ont annoncé ce lundi 28 décembre 2015 leur union en un groupe parlementaire en vue de soutenir le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir et majoritaire à l’Assemblée nationale avec 55 sièges.

Ce groupe parlementaire compte au total 14 députés issus de sept (07) partis politiques : UNIR/PS, PAREN, MDA, NTD, PDS/Metba, ODT, RDS. « Le groupe parlementaire s’appelle burkindlim » et cela renvoie à « l’ensemble des valeurs que nous portons et ça constitue en même temps une affinité politique entre les partis membres », a expliqué Me Bénéwendé Sankara.

Philippe Ouédraogo du PDS/Metba, l’objectif de ce groupe « est d’être dans la majorité et de soutenir le nouveau pouvoir tout en n’étant pas inconditionnel, travailler pour asseoir le pouvoir du peuple ». Ce groupe est né, poursuit-il, sous l’initiative des partis qui soutenaient la candidature de Roch Kaboré lors de la présidentielle,  a ajouté Philippe Ouédraogo.

Selon toujours Me Bénéwendé Sankara de l’UNIR/PS, d’autres partis pourraient rejoindre le groupe parlementaire « Burkindlim », mais « on n’est pas encore sûr. On s’en tient à ce qui est officiel », a-t-il commenté.

Pour l’heure, le président du groupe n’a pas encore été désigné, mais tout porte à croire qu’il sera issu du parti comptant le plus de députés dans le regroupement, c’est-à-dire l’UNIR/PS. « On attend que les mandats des députés soient validés le 30 (décembre) », a déclaré Philippe Ouédraogo.

Yannick SAWADOGO

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page