Burkina : Les hauts et les bas sportifs de l’année 2015

212 0

L’année 2015 en sport a été marquée par des hauts et des bas dans le sport burkinabè. Des sportifs comme Laetitia Bambara, Marthe Koala et Kadidia Traoré en athlétisme, les Etalons olympiques en football, Alexis Kaboré dit Yoyo en boxe ont permis au Burkina Faso de glaner des lauriers au niveau international alors que les Etalons juniors sont la grande déception après leur élimination dès le premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017.

Athlétisme : des lauriers pour le Burkina

La Fédération burkinabè d’athlétisme a pu tenir son championnat national une nouvelle fois au mois de juillet 2015. Lancé le samedi 11 juillet, des jeunes athlètes ont battu des records. Timothée Lingani, âgé de 22 ans, a  décroché deux records en réalisant un jet de 48m 10 au lancé de disque et une performance de 15 mètres 80 au lancé de poids. Sanatou Tindé âgée, elle, de 15 ans a battu le record du Burkina au 5 mille mètres en réalisant un temps de 17 mn 43s 07 tierces.

En marge du championnat national, le Burkina Faso a abrité les 23èmes Jeux de la solidarité. Cette compétition a révélé que l’athlétisme burkinabè peut compter sur de nombreux espoirs à l’image de Marthe Koala (100 mètres et 100 mètres haies), Esaïe Kaboré (110 mètres haies) sans oublier Timothée Lingani et Sanatou Tindé. Marthe Koala, championne d’Afrique 2014 a permis au Burkina de décrocher une médaille de bronze en heptathlon. La Burkinabè a participé au tournoi avec une blessure.

Laetitia Bambara, championne d’Afrique et de France au lancé de marteau, s’est chargée de faire entonner l’hymne nationale du Burkina lors des Jeux Africains en remportant la médaille au lancé de marteau.

La championne d’Afrique permet au Burkina de remporter sa deuxième médaille d’or à ces jeux après la judokate Sévérine Nebié. La Burkinabè a également battu le record des Jeux Africains en réalisant un jet de 66,91 mètres ce lundi 14 septembre 2015 au Congo. Dans la compétition des 100 mètres Kadidia Traoré a remporté la médaille de bronze au 100 mètres malgré une blessure à la cuisse. 

Basketball : une discipline victime de la mauvaise organisation

Jean Victor Traoré a donné le top départ du championnat national qui 2014-2015
Jean Victor Traoré a donné le top départ du championnat national qui 2014-2015

Il s’agit de l’une des déceptions cette année au niveau des sports de main au Burkina. Le championnat attendu depuis le mois de septembre 2014 s’est disputé de façon désorganisée avec de multiples reports.

Pourtant, la famille de la balle au panier semble avoir retrouvé son unité après deux années de dissensions entre la Ligue de l’Ouest et la fédération burkinabè de basketball (FEBBA). Si le calendrier est respecté cette fois, les phases finales devront se disputer les 27 et 28 décembre 2015 avec deux équipes de Ouagadougou et deux de Bobo-Dioulasso, au lieu de quatre pour chacune des deux villes. Ce qui a d’ailleurs occasionné le mécontentement des clubs classés 3ème et 4ème du championnat national.

Le Rail Club du Kadiogo (RCK) chez les hommes et Basket Athlétique Club Vision Futur (BAC/VF) en dames ont remporté la première édition de la Coupe du Faso en s’imposant respectivement devant l’AS SONABHY et l’AS Liberty Basket Ball (AS LBK) le samedi 30 mai 2015 au Palais des Sports de Ouagadougou. La finale était plutôt prévue pour se tenir le 11 décembre 2014.

Les Etalons du Burkina ont échoué lors des qualifications pour l’Afrobasket 2015 en Tunisie après avoir participé à celle de 2013 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Les Etalons se sont inclinés à deux reprises contre l’équipe du Nigeria, futur vainqueur du tournoi devant l’Angola.


Boxe :Alexis Kaboré dit Yoyo le phare

Alexis Kaboré a réalisé un triplé en conservant sa ceinture
Alexis Kaboré a réalisé un triplé en conservant sa ceinture

 Une nouvelle fois, la coqueluche de la boxe burkinabè Alexis Kaboré dit Yoyo a fait honneur au Burkina Faso en remportant pour la troisième fois le titre de champion du monde WBC des supers coqs Il a battu, aux points, le vendredi 1er mai 2015 le Béninois Fattiou Fassinou surnommé Petit Piment pendant un combat qui a duré 12 reprises de trois minutes.

Malgré une préparation difficile Alexis Kaboré dit Yoyo a conservé son titre. Tirant leçon des difficultés rencontrées pour sa préparation, il a créé sa structure Mabiisi Production, chargée de conduire sa carrière sur le plan managérial.


Cyclisme : retour du tour du Faso se tient dans un contexte difficile

Tour du Faso etape 7 arrivée

Après l’édition ratée en 2014 à cause du virus Ebola, selon les organisateurs du Tour cycliste international du Faso, l’édition 2015 a bien eu lieu. Cette édition a vu la victoire du Marocain Moushine Lassahni. Il a remporté le maillot le plus convoité du Tour du Faso lors de la deuxième étape.

Lassahni l’a conservé jusqu’à la fin de la compétition. L’Érythrée qui participait pour la première fois a aussi brillé en gagnant le plus grand nombre d’étapes, soit cinq au total.

Le Burkina Faso a remporté la dernière étape courue le samedi 8 novembre 2015 avec une arrivée à l’avenue de l’indépendance juste en face du Premier ministère grâce à Rasmané Ouédraogo. Il s’agit de l’Etape Korsimoro-Ouagadougou avec un criterium dans la ville de Ouagadougou.

Abdoul Aziz Nikièma est le meilleur Burkinabè de la compétition après avoir remporté le maillet rose des sprints intermédiaires. En faisant le bilan de ladite compétition, le comité d’organisation du Tour du Faso a constaté que celui de 2015 était positif au niveau des soldes.

Aux Jeux Africains, le Burkina Faso n’a pu décrocher de médailles. Lors de la course du contre la montre par équipe, l’équipe burkinabè est arrivée 4ème le jeudi 10 septembre 2015. Abdoul Aziz Nikièma est le meilleur des Burkinabè au classement en individuel en arrivant cinquième.

Il y a eu plus de peur que de mal pour Salfo Bikienga lors du championnat
Il y a eu plus de peur que de mal pour Salfo Bikienga lors du championnat

Le championnat national, disputé le dimanche 5 juillet 2015, s’est terminé en queue de poisson avec la blessure à l’arrivée du champion sortant Salifou Bikienga. Il a heurté le car podium et s’est blessé au crâne. Mais, c’est Saidou Bamogo de l’Association des jeunes coureurs de Koudougou (AJCK) qui a franchi le premier la ligne d’arriver.

Toutefois, l’accident de Salfo Bikienga a provoqué une crise de confiance. Des supporters avaient même interdit toute compétition sur l’avenue Charles de Gaulle et ont réclamé le départ du Président Alassane D. Ouangrawa.

Un vote de confiance organisé le samedi 5 septembre 2015 au Stade du 4-Août de Ouagadougou a permis à celui-ci de continuer son mandat. Seydou Bamogo avait reçu son trophée le 28 juillet.


Escrime : le pari de l’organisation du championnat gagné

Maria Ouattara en classe de seconde a encore une grande marge de progression en escrime
Maria Ouattara en classe de seconde a encore une grande marge de progression en escrime

Cette année, la Fédération burkinabè d’escrime a réussi le pari de tenir pour la deuxième fois le championnat national  disputé le samedi 8 août 2015 dans la salle de Gymnase de l’Institut Nationale de la Jeunesse et des Sports (INJEPS). Le championnat a permis de révéler deux escrimeurs que sont Maria Ouattara et Abdoul Nabid Koala. Ils ont été champions au fleuret et au sabre.


Football : La déception Etalons, la satisfaction Etalons olympiques 

Le RCB a mérité son titre de champion
Le RCB a mérité son titre de champion

Vice-champions d’Afrique en 2013, les Etalons du Burkina sont rentrés de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 organisé en Guinée Equatoriale avec une place de dernière dans sa poule. Les Etalons ont été éliminés dès le premier tour lors de cette compétition qui s’est déroulée du 17 janvier au 8 février 2015.

La Côte d’Ivoire a remporté 30ème édition en battant le Ghana lors de la séance des tirs au but. Cette situation a eu pour conséquence le limogeage du sélectionneur Paul Put. Le Belge est remplacé au mois de mars 2015 par le Franco-allemand Gernot Rohr. Ce dernier a annoncé sa démission le 21 décembre 2015.

Au niveau des clubs, les représentants burkinabè n’ont pas atteint le deuxième tour comme c’est de coutume. L’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) a été éliminée au premier tour de la Ligue africaine des champions. Face aux Sénégalais de l’US Ouakam (USO), les stellistes après leur défaite à l’aller par 1 à 0 le 17 mars 2015, ont concédé le nul (0-0) à domicile. Le même jour à Bobo-Dioulasso, le Racing Club de Bobo-Dioulasso (RCB) s’inclinait également par le même score avant de prendre une raclée de 3 buts à 0 deux semaines plus tard.

Le RCB et l’USFA grand gagnant de la saison

Le Burkina Faso n’a pas réussi la passe de deux pour le championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2016. Les Etalons locaux, entraînés par Drissa Malo Traoré dit Saboteur, ont été sortis pendant les éliminatoires du (CHAN) 2014 par les Super Eagles locaux. Les Etalons locaux ont d’abord été battus au match aller par les locaux nigérians 2 à 0 avant de concéder le nul (0-0) à Ouagadougou le dimanche 25 octobre 2015.

Au niveau du championnat national, le RCB a succédé à l’EFO au terme des 30 journées du Fasofoot qui a pris fin au mois de mai 2015. Le 5 août 2015, l’Union sportive des forces armées (USFA) a, elle, remporté la Coupe du Faso en succédant au RCB à ce palmarès.

L’USFA a remporté son troisième trophée de la Coupe du Faso en venant à bout de l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo Dioulasso (ASFB) sur la marque de 3 à 0. Le Ghanéen Justice Peprah Koffi a remporté le Sabot d’or du meilleur joueur de la saison. Il a reçu son prix au cours d’une cérémonie le samedi 8 août 2015.

La médaille d’argent pour  pour les Olympiques aux Jeux Africains

Les Etalons olympiques ont ramené la médaille d'argent des Jeux Olympique
Les Etalons olympiques ont ramené la médaille d’argent des Jeux Olympiques

Au niveau continental, la réussite est venue des Etalons olympiques (moins de 23 ans) qui ont remporté la médaille de bronze aux jeux Africains 2015 battus en finale par le Sénégal sur la marque de 1 à 0. Cependant, la Fédération burkinabè de football (FBF) avait oublié d’inscrire cette équipe aux éliminatoires de la CAN de sa catégorie remportée par le Nigeria.

Chez les dames, l’équipe féminine junior a réalisé un bon parcours aux éliminatoires de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en élimination Djibouti, l’Algérie avant de tomber devant les Walya Antelopes (antilopes) de l’Ethiopie. Au match retour, l’équipe junior féminine burkinabè a tenu son adversaire en échec (0-0) en Ethiopie mais est éliminée à cause de la défaite à domicile (2-0).

L'équipe féminine junior n'a pu accédé au quatrième des éliminatoires de la Coupe du Monde junior
L’équipe féminine junior n’a pu accédé au quatrième des éliminatoires de la Coupe du Monde junior

Au niveau local, pour ce qui concerne le football féminin, Habibou Sana a encore tenu le pari de sa compétition dénommée Tournoi de l’avenir du football féminin (TAFF). La 4ème édition a été remportée par les Lionnes du Houet en battant en finale le Reines de Ouahigouya par 5 à 4 après (1-1 au temps réglementaire) le lundi 14 septembre 2015 au Stade Municipal de Ouagadougou.

La 3eme édition du  Tournoi international de football féminin de Ouagadougou (TIFFO) organisée cette fois par Marguerite Karama s’est disputée du 30 août au 6 septembre 2015 à Ouagadougou. Cette année, les Princesses du Kadiogo ont remporté la finale de la compétition en battant l’AS Commune du Niger par 3 buts à 2. C’est la première fois qu’une équipe burkinabè inscrit son nom au palmarès de cette compétition.

Le Burkina Faso aurait dû abriter le tournoi U17 de la zone Ouest B de l’Union des fédérations Ouest africaines de football (UFOA) du 25 septembre au 8 octobre 2015. Le tirage au sort a même eu lieu le mardi 8 septembre à Ouagadougou. Le coup d’Etat manqué du 16 septembre a obligé les organisateurs à reporter ou annuler  ladite compétition.

Les footballeurs burkinabè et tous les sportifs doivent retenir que le Stade Municipal de Ouagadougou s’appelle Stade Issoufou Joseph Conombo depuis le jeudi 10 décembre 2015. Il a été rebaptisé en hommage à celui qui a été le premier maire de la ville de Ouagadougou.

Le centre de formation Salitas a remporté la 14ème édition du Tournoi international de la solidarité des centres de formations, compétition dédiée aux joueurs âgés de moins de 17 ans, en battant en finale KOZAF sur le score de 1 à 0. Cette 14ème édition s’est jouée du 8 au 22 août 2015.


Handball : Qualification historique des dames aux jeux africains

Aux Jeux africains, les handballeuses burkinabè ont surtout gagné en expérience
Aux Jeux africains, les handballeuses burkinabè ont surtout gagné en expérience

Pour la première fois, les handballeuses burkinabè se sont qualifiées pour les Jeux Africains 2015. C’était lors d’un tournoi qui a eu lieu au mois d’avril 2015 à Niamey au Niger.

Le Burkina Faso et le Nigeria chez les dames, et la Côte d’Ivoire chez les hommes, sont les pays qui ont décroché leur ticket pour les 11e Jeux Africains de Brazzaville. Mais avec une préparation difficile, l’équipe burkinabè n’a remporté aucun match lors de cette compétition. L’AS ONEA a remporté le championnat chez les dames tandis que l’USFA s’est imposé chez les hommes au cours des finales disputées le dimanche 26 juillet 2015 au Palais des sports de Ouagadougou. 


Jeu de dame : Adama Koné le maitre incontesté

Adama Koné domine le jeu de dame au Burkina Faso
Adama Koné domine le jeu de dame au Burkina Faso

Adama Koné a, une nouvelle fois, dominé le jeu de dame au Burkina Faso. En 8 éditions du championnat national, celui qui est considéré comme le maitre au Burkina Faso en a remporté sept. Ce championnat s’est disputé du 22 au 29 août 2015 à la maison des jeunes et de la culture de Ouagadougou (MJCO). Adama Koné vise désormais des titres au niveau international.


Judo : un championnat satisfaisant

La Fédération burkinabè de judo a tenu son pari en organisant son championnat national. Cette année 116 combattants venus de Diébougou, Gaoua, Dédougou, Kaya, Yako, Ouahigouya et Ouagadougou ont rivalisé dans le samedi 11 juillet 2015. Sur le tatami de l’Institut national de la jeunesse, de l’éducation sportive et physique (INJESP) les judokas se sont mesurés dans 12 finales dans les catégories minime, cadette, junior et senior.


Karaté do : Une fédération minée par des crises à répétitions

La fédération burkinabè de karaté do a été dissoute par le ministère des sport cette année
La fédération burkinabè de karaté do a été dissoute par le ministère des sport cette année

Le Taryam Club de Kaya a remporté le championnat burkinabè saison 2014-2015 du championnat burkinabè de karaté-do en s’imposant dans les catégories cadettes, juniors et séniors.

Le championnat s’est disputé le dimanche 29 mars 2015 à Ouagadougou. Le fait marquant au sein de cette fédération est la dissolution des instances par le ministère des sports et des loisirs à cause d’une crise interne qui mine la structure depuis deux ans. Après l’échec des tentatives de négociations un vote de confiance a été organisé le samedi 19 décembre au cours d’une assemblée générale initiée par le ministère des sports et des loisirs. Mais le vote n’a pas eu lieu à cause de l’absence du bureau exécutif.

Le bureau exécutif sera désormais dirigé par un comité transitoire en attendant de nouvelles élections pour mettre fin à la crise entre le camp du désormais ancien président Mamadou Savadogo et l’ancien secrétaire général Oumar Yugo.


Volley-ball : Le ministre David Kabré rate la Présidence de la CAVB

L'AS Douane, championne en homme
L’AS Douane, championne en homme

Lorsqu’il a annoncé sa candidature au cours d’une conférence de presse le lundi 23 novembre 2015, David Kabré a laissé croire qu’il pouvait occuper la tête de la Confédération africaine de volley-ball (CAVB). Mais, le ministre des sports pendant la Transition n’a pas fait le poids face au candidat sortant qui est l’Egyptien Amr Elwani, en poste depuis 2011. Ce dernier a été réélu avec 33% des voix devant le Tchadien Idriss Dokony, 10 voix.

Le ministre David Kabré est arrivé troisième avec 8 voix. Si David Kabré ne dirigera pas l’instance africaine du volley-ball, il a doté les fédérations burkinabè de sièges dans un bâtiment commun situé sur l’Avenue Mogho Naba Bongho. La cérémonie de remise a eu lieu le mercredi 21 octobre 2015.

En championnat, l’AS Douane a été sacrée championne en s’imposant par 3 sets à 0 face à l’AS SONAPOST lors de la finale qui a opposé ces deux formations le dimanche 2 août 2015 au Palais des sports de Ouagadougou. L’AS Douanes a battu par 3 sets à 0. L’AS SONABEL a remporté la finale chez les dames.

Le Burkina Faso a abrité du 6 au 8 mai 2015 les éliminatoires des Jeux africains dans cette discipline. Engagé en homme et en dame, le Burkina Faso n’a pu placer un représentant à ce rendez-vous continental du sport burkinabè à Brazzaville au Congo. Après leur victoire face au Niger (3-1), le Burkina Faso a perdu contre le Ghana (3-1) et le Nigeria (3-0).

Les Etalons dames qui avaient aussi battu le Niger ont perdu contre le Nigeria (3-0) perdant ainsi le ticket qualificatif. Le Nigeria et le Ghana en hommes comme en dames ont représenté la zone 5 de la Confédération Africaine de volley-ball aux Jeux Africains de 2015.


Scrabble : La Fédération gagne en maturité

Le scrabble a désigné ses champions de la saison 2014-2015 le dimanche 3 mai à Ouagadougou. En duplicate, Siaka Ouattara, champion sortant, se succède à lui-même devant 34 adversaires au terme de 5 tours. Dans la catégorie défi, c’est Athanase Tapsoba, considéré comme le meilleur espoir africain qui a remporté la compétition.

Dans la compétition classique, Mahamadi Sawadogo est vainqueur devant Franck Simporé. Athanase Tapsoba  occupe la plus haute marche du podium.


Special Olympics : Les déficients intellectuels font honneur au Burkina

Le ministre des Sports et des Loisirs Kabré (milieu) en compagnie de deux médailles des Jeux de Special Olympics
Le ministre des Sports et des Loisirs Kabré (milieu) en compagnie de deux médailles des Jeux de Special Olympics

Les athlètes de Special Olympics Burkina ont présenté les 13 médailles lors des jeux mondiaux de Special Olympics. Cette compétition dédiée aux déficients intellectuels a eu lieu du 24 au 3 août 2015 à Los Angeles aux Etats-Unis.


Sports équestres: Le championnat l’activité phare

Le championnat national burkinabè de sports équestres s’est disputé le samedi 25 juillet 2015 sur l’hippodrome du quartier Hamdalaye de Ouagadougou. Le cheval Rima vainqueur cette année vient de l’écurie Étalons d’or propriété du président de la Fédération burkinabè de sports équestres, Rachid Nakoulma.

 Rassemblés par Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre