Côte d’Ivoire: Un poste de l’armée ivoirienne attaqué à la frontière avec le Ghana

764 0

Selon des sources sécuritaires, un poste de l’armée ivoirienne a été attaqué dans la nuit de samedi 26 au dimanche 27 décembre dans la localité de Nougoua à environ 5 km de Noé, à la frontière ivoiro-ghanéenne. Aucune victime n’a été déplorée.

Selon des sources sécuritaires, les éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) en poste dans cette localité, “ont riposté à ces attaques menées par des inconnus, venus certainement du Ghana” voisin.

Ces mêmes sources expliquent que dans leur fuite vers le fleuve qui sépare le Ghana et la Côte d’Ivoire, “les assaillants ont abandonné des armes qui ont été saisies…Aucune victime n’est à déplorer”  par les soldats ivoiriens, ajoutent ces sources sécuritaires.

Le ministre ivoirien auprès du Président de la République chargé de la défense, Paul Koffi Koffi avait recemment demandé aux forces de l’ordre impliquées dans la sécurisation des fêtes de fin d’année à la vigilance.

Début décembre dernier, une position de l’armée ivoirienne a été lourdement attaquée par surprise dans le village d’Olodjo (Sud-Ouest), non loin de la frontière libérienne. Ces attaques avaient fait au moins dix morts dont six soldats des FRCI et quatre chez les assaillants.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Source: APA



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *