Saint-Sylvestre : A Bobo, de 20h à 00h

480 0

La fête de fin d’année communément appelé « le 31 » a été commémorée ce jeudi 31 décembre 2015 dans le monde entier. La ville de Bobo-Dioulasso n’est pas restée en marge à travers des manifestations dans les différentes places publiques et les quartiers et des prières dans les églises pour accueillir la nouvelle année 2016. Constat !

Bobo-Dioulasso, ce jeudi 31 décembre 2015. Il est 20h.  Partout dans la ville, de la musique. A presque tous les feux tricolores, on pouvait voir quatre Volontaires adjoints de la sécurité (VADS)  et deux éléments des forces de l’ordre.

20h30.  Sur la rue Vimana Djibril Traoré, de jeunes garçons et filles s’affairent avec des pétards à différents coups (3 ; 4 ; 6 ; 12 ; 37 etc.), en attendant l’heure des feux d’artifices. Interdiction des pétards ? Ils ne connaissent pas !

21h10. Des klaxons, des acrobaties, des coups de sifflets. Abdoulaye Segda, un habitant du secteur n°9 de Bobo-Dioulasso, est très joyeux et rend grâce à Dieu de lui avoir permis d’atteindre la nouvelle année.

« Nous remercions Dieu Tout-puissant de nous avoir accordé cette grâce pour atteindre la nouvelle année et nous allons continuer de le prier afin qu’il puisse faire de bonnes choses pour nous en cette nouvelle année » a-t-il dit.

21h42. Le maquis « Le bois d’Ebène » était en plein concert live avec un artiste nommé Sada Ba. Là aussi, on pouvait constater les sourires aux lèvres des clients en couple ou en solo.

22h30. La cathédrale centrale est en prière pour fêter la St Sylvestre en louant le seigneur. Selon Somé Thierry, ils sont tous réunis à la cathédrale pour louer le seigneur, lui rendre grâce  pour le bienfait qu’il a donné tout au long de 2015. « Nous espérons que l’année 2016 sera meilleure avec  moins de problème. J’invite toute la population à être plus vigilante et à ne pas oublier le Tout-puissant ».

Ce plateau artistique a permis à la population de Bobo-Dioulasso d'être présent jusqu'à la fête finale
Ce plateau artistique a permis à la population de Bobo-Dioulasso d’être présent jusqu’à la fête finale

23h30. L’heure des feux d’artifice arrive.

Alors, tous convergent  vers la place des martyrs, un lieu où les autorités communales organisent un plateau artistique chaque St Sylvestre pour communier avec la population.

A cette place, il y avait une forte mobilisation pour suivre les prestations d’artistes, avec des bruits de pétards.

Moussa Dembélé,  responsable à la culture de la Mairie de Bobo-Dioulasso affirme que l’objectif de ce plateau est de dire à la population de Bobo-Dioulasso « aw dansé » (bienvenue) à la nouvelle année.

Nouvelle année qui sonna son arrivée à 00h, accueillie par des coups de pétards, de feux d’artifices, de musique, mais surtout de vœux.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *