Jugement des crimes économiques : Salif Diallo pour la création d’un tribunal spécial

523 0

«J’ai proposé au président de l’ASCE d’envisager la création de tribunaux spéciaux pour juger les crimes économiques dans les plus brefs délais afin de donner l’exemple», a indiqué le président de l’Assemblée nationale burkinabè, Salif Diallo, à l’issue d’une audience avec Luc Marius Ibriga, président de l’ASCE/LC (Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de  lutte contre la corruption) ce 15 janvier 2016, rapporte l’AIB.

Pour lui, «le traitement des dossiers sont très lents» or ce sont les sanctions, de son avis, qui pourraient avoir un pouvoir dissuasif. Salif Diallo a aussi émis l’idée d’assurer une plus grande indépendance de l’ASCE,  estimant que la lutte contre la corruption était très importante.

«Le contrôle et la lutte contre la corruption n’est pas uniquement une question morale ni éthique. Au-delà de tout cela, c’est une arme de développement»,
a déclaré le président de l’Assemblée nationale, selon ses propos rapportés par l’AIB.

Pour rappel, le dernier rapport de l’ASCE/LC a recensé  près de 822 millions de FCFA de malversations financières.

Burkina24

 

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *