Triple Z chante et parle de là où il vient

653 0

« Là d’où je viens » est le titre du deuxième album solo et le troisième de la carrière de l’artiste rappeur Ousmane Zaré dit Triple Z, présenté à la presse ce jeudi 14 janvier 2016. Plusieurs genres musicaux sont modulés dans les 9 titres qui composent l’album.

Le « high-life», des sonorités traditionnelles et des rythmes contemporains donnent à l’album « La d’où je viens » une coloration variée. « Une œuvre dans laquelle toutes les générations peuvent se retrouver », apprécie l’artiste.

« Là d’où je viens » est avant tout une manière de dire merci à son pays d’origine le Burkina Faso dont la culture, dit-il, « m’a permis de me construire tant au Burkina qu’en Europe ».

Artiste très engagé dans ses textes, Triple Z touche du doigt les maux de la société à travers les titres « Liguidi zamana » qui invite à mettre la valeur humaine au-dessus de toute considération, et «Pogue tarré » qui évoque les difficultés dans les rencontres amoureuses.

Toutefois, il n’omet pas de parler de la foi et la confiance en Dieu et de faire un clin d’œil au côté joyeux et festif de la vie dans l’œuvre avec «it’s party time » et « Choital ».

Outre chanter, Triple Z a une autre corde à son arc, la danse hip-hop qui lui valut un temps d’être le danseur du groupe Faso Kombat et de Smockey. Adepte des compétitions de danse et du rap, il forme le collectif 11-49 avec d’autres jeunes de Ouagadougou.

Trois albums sont à mettre à son actif. «Le fardeau des nôtres » avec le groupe Waguess en 2008, et le deuxième, un album solo, « Le soleil brille pour tous » sorti en France en 2010. « Là d’où je viens » est le dernier né. Mais Triple Z ne compte pas en rester là.

Revelyne SOME

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *