Une victoire facile, mais un choix difficile

90 0

« Les sermons du vieux  Yelmigan » est une chronique satirique proposée par un « Observateur » avisé de la société burkinabè. Elle traite deux fois par mois (le 1er et le 15 du mois) sur Burkina 24 de sujets liés à la vie de la nation burkinabè. Véritable sermonneur, le Vieux Yelmigan ne prendra pas de gant pour parler à ses fils et ses filles de leurs comportements quotidiens dans la société.  Ame détestant les sermons, s’abstenir donc  de continuer la lecture !


Roch avait sans doute son gouvernement et son PM avant la victoire, mais on dirait que les choses se sont compliquées après. Les nombreux militants qui ont mouillé le maillot espéraient être récompensés. Mais, finalement que de surprises ! Décryptage d’un gouvernement de combat et de néophytes, tellement néophytes que le PM a fait un lapsus gênant. Il a dit qu’il fera tout ce que le Président Compaoré voudra.

Un docteur en monnaie pour nous sortir de la pauvreté

L’orientation du nouveau Président est claire, il faut du fric pour sortir le peuple burkinabè de la pauvreté. Voilà pourquoi il avait choisi Rosine une dame du PNUD. Il espérait faire d’elle un moyen d’améliorer le classement du Burkina. Mais zut, le Burkina n’est pas encore prêt pour accepter une patronne de gouvernement.

Souvenez-vous, hier encore c’était Joséphine, lorsque le Burkina post insurrection se cherchait un président. Pour la consoler, on lui a filé le ministère de la justice. Bis repetita, pour dédommager Rosine, le maroquin non moins important de l’économie lui a été attribué. Elle devra s’allier au docteur monnaie, elle qui est experte en développement, pour non seulement nous sortir de la pauvreté mais pour que le PNUD nous classe à un bon rang.

Une autre dame a été choisie pour aider dame Rosine à tenir nos bourses. Oh que des dames pour tenir au chaud nos bourses ! Que les pervers ne se réjouissent pas trop, le français est élastique et il s’agit de bourses au sens de frics !

Et revoilà Simon pour le plaisir de JJ

C’est Damien Glez qui va être content, sa mascotte préférée est de retour. On va revoir les dessins mignons de Simon. Quoi de plus normal qu’un bandit chef pour lutter contre le grand banditisme. Souvenez-vous que Simon lui-même disait qu’il était un « bibêga ». Et puis Roch Président, Salif perché haut, il fallait trouver un haut lieu pour Simon. Semble-t-il qu’on a failli lui donner le poste de Zida, mais ça faisait trop RSS. Il ne reste plus qu’à nommer le larlé naaba, haut représentant de la chefferie traditionnelle !

Un gouvernement de docteurs, d’ingénieurs et de communicateurs

Avec un PM docteur, il ne fallait pas nommer des profs d’EPS au gouvernement. Et nous voilà entouré d’ingénieurs, de docteurs et surtout de communicateurs.

Depuis que Sheriff, l’illustre journaliste du CNT, a résisté à un général, les journalistes ont le vent en poupe. Alpha Barry va devoir lâcher sa radio et Alpha Condé pour nous dire que Soro n’a jamais voulu déstabiliser le Burkina, que sans la Côte d’Ivoire le Burkina n’est rien. Il va même aller en RCI et sera reçu par Soro. Ensuite, il nous dira que le Togo n’a jamais aidé Dienderé et que Fatou n’est pas là-bas, que Ouattara ne peut pas extrader son compatriote Blaise. Mais on le regarde, sa probité a été tellement élevée avec le rôle joué par sa radio, que le moindre faux pas ne sera pas pardonné.

Un journaliste pour les journalistes

Je me souviens de Rémi Dandjinou, comme ce journaliste courageux qui posait des questions impertinentes à Blaise. Il va devoir répondre aux questions impertinentes des journalistes qu’il est venu gérer. Semble-t-il qu’il avait dit que le ministère de la communication était inutile. Bon il va falloir qu’il le rende utile alors !

Un grand mélange de genre

Les sankaristes vont dîner avec ceux qui ont dîné avec le diable, Laurent Bado va servir celui-là même qui a téléguidé les millions qui ont fait éclater son « OBU ». Une partie de l’UPC, du CDP s’est acoquinée avec l’ADF à l’assemblée où il n’y a plus de vote, que le consensus. Mais espérons que les lois seront au moins votées librement, car il faut avoir peur de la démocratie par consensus, c’est un leurre et ça empêche le débat.

Une opposition chiffonnée

Tout ce grand mélange risque de toucher l’opposition. Cela nous rappelle les débuts du Président Compaoré. Il avait rassemblé après le référendum de 1991, tout ce que l’opposition avait de poids lourds.

Maître Sankara, l’opposant le plus virulent de Compaoré n’est plus opposant. Mais bon cela se comprend, son programme politique était la réouverture du dossier Sankara et le départ de Compaoré. Le dossier Sankara est réouvert, Blaise a quitté le pouvoir. Il va s’opposer à qui ? Il est bien au perchoir lorsque Salif fera la sieste, et surtout qu’il est devenu haut juge pour juger Blaise, alors là il ne pouvait pas trouver mieux.

Et Tahirou entendit la voix de Dieu… pardon de la nation

Les grandes gueules vont nous manquer. Tahirou Barry et son père spirituel ont rejoint la majorité présidentielle. Salif était tellement sincère que Bado et son fils n’ont pas pu refuser l’offre de la nation. Mais souvenez-vous que Blaise était aussi très sincère lorsqu’il remettait les 30 millions à Bado. Bon soyons positif pour une fois ! Blaise a fui et puis Tahirou ministre de la culture, c’est Z.S secrétaire général ou conseiller spécial ou encore DG du BBDA.

L’introuvable ministre de la défense

Entre nous, un Président de la République a d’autres chats à fouetter que de gérer un ministère de la défense, c’est dire qu’on n’a pas de ministre de la défense. Ça c’est la faute de Blaise, c’est lui de retour d’une fugue en 2011, qui s’est accaparé de ce ministère et depuis, ses prédécesseurs le copient. Zida, Kaf de transition et maintenant Roch. Il faut libérer ce ministère. Malgré qu’il était ministre de la défense, Blaise a fui, Zida a été plusieurs fois malmené par le RSP, Kaf de transition a été enlevé par des militaires.

Un ancien otage à la justice

Enlevé, puis détenu par les djihadistes du RSP, pardon les militaires du RSP, Roch vient de lui donner l’opportunité de se rendre justice. Il passe de la gestion des injustices de lotissements, en zone bien lotie de la justice. Réné Bagoro devra désormais gérer les dossiers chauds de la justice. Il devra également gérer la carrière des magistrats et des greffiers. Mais magistrat syndicaliste, insurgé et surtout détenu de guerre, il saura relever le défi.

Maintenant il faut laisser les ministres travailler

Quand on nomme un ministre, les voisins, les anciens promotionnaires, les cousins éloignés, les frères en christ ou en Mohamed, commencent à envoyer les CV. Les cadeaux fleurissent, au village on fait la fête pour le fils de… Tout ça n’est jamais gratuit. Tout le monde veut un poste ou un marché. Même le vendeur de soumbala veut le marché de fourniture de bureau, celui de koura koura veut le marché de traiteur pour les cérémonies du ministère. Gare à toi si tu refuses ! Il est temps qu’on change aussi de comportement, nous citoyens. L’homme qu’il faut à la place qu’il mérite. On a reproché ça à Zida donc attention.

Au repos mon général, déclarez vos biens !

Bon avant d’aller se reposer à Washington, il va falloir que Zida déclare ses biens de fin de transition. Chaque membre du gouvernement doit nous dire ce qu’il avait en venant s’assoir près de l’argent du peuple, puis lorsqu’il quitte la caisse du peuple il doit ouvrir son sac pour qu’on voit s’il n’a pas piqué un peu de sous.

Moi je peux d’ores et déjà vous dire que Zida s’est enrichi et beaucoup. Il quitte le gouvernement avec une fondation : la fondation Zida pour le Burkindi. Il s’est également enrichi de quelques étoiles et pas des moindres. Rentré lieutenant colonel, il n’est même pas passé par la case colonel. Rien que pour ça, je suis au garde à vous !

Mais en contrepartie il a beaucoup perdu. Je propose qu’on le dédommage. Il est arrivé rond comme une pastèque, le voilà qui quitte la primature maigre comme un criquet. Le poste de Premier ministre l’a pompé. Mais bon ça, ce n’est pas notre faute, ce sont ses frères d’armes du RSP qui lui ont rendu le sommeil léger. Il a aussi perdu un ami, oui un de ses plus intimes potes, ça c’est grave. Surtout qu’il ne pourra plus aller en vacance chez Soro. Mais ça notre diplomate de Omega FM va gérer ça !

Bon vent au gouvernement, mais ne rangeons pas nos sandales !

Bonne année à tous et plein de succès à Roch. Je souhaite qu’il soit ce roc sur lequel Dieu bâtira le Burkina et surtout pour supporter nos caprices de citoyen.

Yelmighan.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *