Agression de personnes jugées suspectes : L’appel du gouvernement

182 5

Des personnes suspectées d’être des terroristes ont été agressées, selon ce communiqué du ministère de la sécurité intérieure, suite aux attaques terroristes essuyées par le Burkina ces derniers jours. Simon Compaoré, le ministre de la sécurité intérieure, appelle à la retenue.

Suite au drame caractérisé par l’attaque odieuse et barbare des djihadistes d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) qu’a connu le peuple burkinabè le vendredi 15 janvier 2016, des citoyens mus par une colère bien compréhensible s’en prennent à des personnes porteuses de barbe fournie, enturbannées ou voilées, de peau claire ou noire.

Le Gouvernement appelle les populations courageuses du Burkina Faso au calme et à la retenue. Il les invite à faire confiance aux autorités nationales ainsi qu’aux vaillantes forces de défense et de sécurité qui mettent tout en œuvre pour la sécurisation totale du territoire national.

Enfin, le Gouvernement invite chaque burkinabè à une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité et à s’abstenir de tout acte d’agression verbale ou physique à l’encontre d’autres personnes, pouvant porter atteinte à la cohésion et à l’unité nationale.

Ouagadougou, le 17 janvier 2016

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure

Simon Compaoré

Commandeur de l’Ordre National

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre