Attaque terroriste : le Mouvement Soyons Sérieux pour un renforcement des capacités d’intervention des forces de défense et de sécurité

202 0

Le Mouvement Soyons  Sérieux (MSS) donne sa lecture de la situation nationale.

Notre patrie le Burkina Faso a été frappée le vendredi 15 janvier 2016 par deux attaques terroristes à Tinakof et en plein cœur de sa capitale de Ouagadougou. C’est avec consternation et une profonde tristesse que nous avons vécue ces évènements tragiques ayant causé de nombreuses pertes en vie humaine.

Le Mouvement Soyons Sérieux (MSS) présente ses condoléances aux familles des victimes et souhaite prompte rétablissement aux blessés. Aussi, il condamne avec la dernière énergie ces actes dévastateurs et criminels qui plongent les populations dans la psychose et la peur ; ravivant ainsi le sentiment d’insécurité.

C’est pourquoi, le Mouvement voudrait exhorter les autorités à prendre les mesures idoines afin de faire face de façon efficace et efficiente à cette menace djihadiste en renforçant les capacités d’intervention des forces de défense et de sécurité  par :

  • Une dotation en moyens matériels et financiers conséquents ;
  • Une formation appropriée ;
  • Une mise en place d’un dispositif de renseignement efficace pour anticiper et déjouer d’éventuelles attaques.

A toutes les forces vives de la Nation, le Mouvement en appel à un sursaut patriotique pour une cohésion et une unité nationales dans les initiatives de défense et de protection de l’intégrité de notre territoire.

Aux populations des villes et des campagnes, le Mouvement les invite à une franche collaboration étroite avec les forces de défense et de sécurité.

Prétendant agir au nom de l’islam dans leurs actes ignobles qui sont par ailleurs contraires aux préceptes islamiques, ces terroristes veulent ternir l’image de la communauté musulmane, mais également fragiliser la cohésion interreligieuse au Burkina Faso. C’est pourquoi, le MSS invite l’ensemble des citoyens Burkinabè à rester vigilants et à se démarquer de tout acte de stigmatisation.

Vive la cohésion sociale !

Ni ingérence, ni indifférence pour un Burkina Faso meilleur !

Fait à Ouagadougou, le 18 janvier 2016

Pour le MSS

Le Coordonnateur National

Frédéric ZOUNGRANA

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre