Attentats au Burkina : L’ABGM s’indigne

616 0

Dans cette déclaration, l’association des Burkinabè du Grand Montréal s’indigne des attentats qui ont frappé le Burkina Faso et annonce la création d’une cellule de crise.

L’ABGM condamne fermement l’attentat terroriste perpétré à l’Hôtel Splendide et au café Cappuccino sur l’avenue Kwamé N’krumah à Ouagadougou.

Cette attaque arrive à un moment où le peuple burkinabé a prouvé à toute la communauté internationale, son courage à travers les évènements du 30 et 31 octobre 2014, son attachement aux institutions démocratiques à travers le rejet du coup d’état des 16 et 17 septembre 2015 et l’acceptation des résultats des élections présidentielles du 29 novembre 2015 par le peuple burkinabé tout entier.

L’ABGM, au nom de tous ses membres, présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés et à toutes les victimes de cet acte ignoble. Nous sommes d’autant plus touchés que parmi les 29 morts, se trouvent 6 personnes ressortissantes de notre pays d’adoption, le Canada.

L’ABGM mettra en place une cellule de crise afin de venir en aide à tout membre de la communauté qui serait touché de près ou de loin par ce tragique attentat. Nous invitons toutes personnes disposant d’informations utiles concernant les victimes canadiennes de cet attentat à contacter l’ABGM par courriel à [email protected] ou par téléphone au 514-240-1148.

Ensemble restons unis pour lutter contre le règne de la terreur au Burkina Faso.

Pour le bureau de l’ABGM

Le Président

Aziz Daboné



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *