Match RCK # USY : L’UNAF-B condamne l’agression du 4ème arbitre

L’Union nationale des arbitres de football du Burkina (UNAF-B) a condamné à travers une déclaration les actes de barbaries qui ont conduit à l’agression du 4ème arbitre du match de la 6ème journée du Fasofoot entre l’Union sportive du Yatenga (USY) et le Rail Club du Kadiogo (RCK) le samedi 2 janvier 2016 à Ouahigouya.

L’UNAF-B constate dans son communiqué daté du mardi 12 janvier 2016 que « le quatrième arbitre du match (ndlr Harouna Ouattara) a été grièvement touché par un projectile entraînant son évacuation dans un centre de santé ». Partant de là, cette organisation condamne fermement l’agression des arbitres de ladite rencontre. Elle dénonce également ce qu’elle considère comme «des actes de barbaries qui ne font pas honneur au football ».

C’est pourquoi l’UNAF-Burkina appelle au bon sens et à la responsabilité des dirigeants des clubs, des joueurs et des supporters à respecter les arbitres sans lesquels un match ne peut se jouer. Cette organisation des arbitres invite les organisateurs des compétitions, quelles qu’elles soient, à renforcer les mesures de sécurité pour les arbitres et l’ensemble des acteurs du football.

La Ligue de football professionnel (LFP) avait sanctionné l’équipe de l’US Yatenga en suspendant le Stade Municipal pour deux matchs en plus d’un à huis clos. Cette formation devrait débourser une somme d’environ 792 mille francs CFA dont 100 mille francs d’amendes. Trois joueurs du club et des supporters avaient aussi subi des sanctions de la LFP.

L’USY avait aussi perdu le gain du match par 1 à 0 alors qu’elle menait le RCK par ce même score lorsque le match a été interrompu par des supporters. Ils contestaient un penalty sifflé par l’arbitre.

 Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page