Ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire : Ballet des diplomates en poste à Abidjan et des mouvements associatifs burkinabè pour exprimer leur compassion et solidarité au Burkina

673 0

Après le Premier ministre et des membres du gouvernement ivoirien, le 18 janvier 2016, plusieurs diplomates en poste à Abidjan se sont succédé, ce mardi 19 janvier 2016, à l’ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire pour apposer leur signature dans le livre de condoléances à la suite des attaques terroristes perpétrées contre notre pays, à Ouagadougou, le 15 janvier dernier, et qui ont fait 30 morts et de nombreux blessés.

Ainsi, les ambassadeurs de la Fédération de la Russie, du Japon et de l’Etat d’Israël sont passés, hier 18 janvier, au 5ème étage de l’immeuble Sidam, où se trouve l’ambassade, au quartier du Plateau d’Abidjan, pour signer le livre de condoléances au gouvernement et au peuple burkinabè.

Ce mardi, 19 janvier, ce sont les ambassadeurs ou leurs représentants du Mali, de la Grande-Bretagne, de la République fédérale d’Allemagne, des Etats-Unis d’Amérique, du Royaume de Belgique, de la République d’Égypte, de la République fédérale du Nigeria, de la Guinée Conakry, de la Turquie, de la Confédération de Suisse, du Cameroun, qui sont venus exprimer leurs douleurs avec le peuple burkinabè, et aussi, lui témoigner la solidarité en ces durs moments.

Au titre des institutions régionales, on a enregistré la présence du Conseil de l’Entente et de l’Union Africaine. Le Dr Patrice KOUAME, Secrétaire Exécutif du Conseil de l’Entente, la doyenne des institutions africaines, est venu témoigner personnellement sa compassion et sa solidarité au Président du Faso, SEM. Roch Marc Christian KABORE, au gouvernement et au peuple burkinabè.

La Représentante spéciale de la Présidente de la Commission de l’Union Africaine (UA) a fait également le déplacement à l’ambassade du Burkina. Au nom du bureau de l’UA en Côte d’Ivoire, elle a exprimé la compassion de toute l’Afrique au Burkina Faso.

Au compte des mouvements associatifs, il y a eu d’abord, la délégation de la Coordination des associations burkinabè en Côte d’Ivoire, avec à sa tête son président, Abdoulaye TIENDREBEOGO.

Abdoulaye TIENDREBEOGO, de la Coordination des associations burkinabè en Côte d’Ivoire.
Abdoulaye TIENDREBEOGO, de la Coordination des associations burkinabè en Côte d’Ivoire.
u Collectif des associations et mouvements de jeunesse burkinabè en Côte d’Ivoire (CAMJBCI).
u Collectif des associations et mouvements de jeunesse burkinabè en Côte d’Ivoire (CAMJBCI).

Ensuite, une très forte délégation d’une trentaine de membres du Collectif des associations et mouvements de jeunesse burkinabè en Côte d’Ivoire (CAMJBCI). Conduite par son président, Moussa ZALLE, la délégation a transmis un message à SEM. Jean Kléna OUATTARA, message dans lequel, le CAMJBCI indique que “ces attentats nous ont montré combien de fois nous devons et sommes condamnés  d’agir ensemble pour combattre cette terreur avec rigueur et à tous les niveaux. Le Collectif des associations et mouvements de jeunesse burkinabè en Côte d’ivoire milite pour une synergie d’actions collectives entre les Forces de Défense et de Sécurité de nos différents États et surtout la préservation de nos excellentes relations de bon voisinage.”

Enfin, SEM. Michel KOUTABA, ancien ambassadeur du Burkina en Côte d’Ivoire, est passé signer le registre de condoléances.

Issouf ZABSONRE

Attaché de Presse

Ambassade du Burkina à Abidjan



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *