Attentats au Burkina : Le procureur du Faso invite les parents des victimes pour les identifications

629 0

Suites aux attentats perpétrés dans la nuit du 15 janvier 2016 aux hôtels Splendid et Yibi, aux restaurants Cappuccino et Taxi brousse, le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou informe les parents de victimes décédées qu’ils pourront, à compter de ce jour 20 janvier 2016, passer dans les morgues suivantes où se trouvent les dépouilles mortelles de leurs proches pour procéder à l’identification et à l’enlèvement des corps.

Morgue du Centre hospitalier Yalgado Ouédraogo

Chabot Louis, Ouédraogo Mahamdi, Carrier Yves, Guelbéogo Nobila Paul, Kinane Gnonma Simplice Armel, Ilboudo Sylvain, Chamberland Glwadys, Carrier Maude, Vonkosbka Yana, Bernier Suzanne, Diallo Hamidou, Pafadnam Idrissa, Rey Jean Noël, Lamon Georges, Alaoui Leila

Morgue de l’hôpital national Blaise Compaoré

Santonema/Vankobska Victoria, Santonema Michaël, Kéré Ahmed, Houeweling Arte Maritus, Lankouandé Jacqueline, Abdourahman Moustapha Mohamed, Sigué Mohamoudou, Cazier Arnaud, Michael Jemas Riddering, Touati Eddie Reda Patrick, De Oliveira Basto Antonio Miguel, Kinda Jean Pascal, Zanga Djibrila.

Elle informe également que deux (02) personnes sont encore non identifiées dont un Blanc et un Noir.

Dans un second communiqué, le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou informe et invite les personnes qui ont été victimes ou témoins des attentats à se présenter dans les brigades de gendarmerie suivantes pour leur audition.

Il s’agit de la brigade ville de Gendarmerie de Baskuy située à côté de la mairie centrale de Ouagadougou et celle de Boulmiougou située non loin de la SONABHY sur la route de Bobo.

Les propriétaires des véhicules immobilisés dans les environs des lieux des attentats pourront aussi dès le mercredi 20 janvier 2016, les enlever sur présentation des pièces desdits véhicules.

Synthèse de Yannick SAWADOGO

Burkina24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *