Après un discours sur l’Afrique, le Nigérian Aliko Dangote fustige Lionel Zinsou

848 2

Candidat déclaré à la prochaine présidentielle béninoise du 28 février, Lionel Zinsou est au centre d’une polémique suscitée par une vidéo datant de mai 2011. Dans cette vidéo l’actuel Premier ministre béninois évoque les relations entre l’Afrique et l’Europe. Il dira entre autres que ‘’L’Afrique appartient à l’Europe’’.

Cela fera réagir l’homme le plus riche d’Afrique, le multimilliardaire nigérian, Aliko Dangote  qui pense que l’élection de Zinsou à la tête du Bénin va plutôt servir les intérêts français dans la sous-région ouest-africaine.

« Lionel Zinsou est un négociateur international au service de la France et il sera difficile d’investir au Bénin s’il en devient le chef de l’Etat », a exprimé Aliko Dangoté.

«C’est déjà pas aisé de faire des affaires dans les pays francophones de l’Afrique de l’Ouest à cause de la forte implication du colonisateur dans les affaires d’Etat. Mais quand s’ajoute à cette difficulté pas moindre l’imposition déguisée d’un négociateur international redoutable au service du colonisateur français et auquel notre groupe a déjà eu à faire face à plusieurs reprises, dans un Etat stratégique comme le Bénin, l’on doit comprendre notre repli tactique dans ces régions et notre mutisme de plus en plus très relayé par les médias sur certains investissements annoncés par le passé», a déclaré Aliko Dangote.

L’origine de la polémique

Cette vidéo est présente sur les réseaux sociaux depuis le 19 janvier et est tirée d’une intervention de Lionel Zinsou le 21 mai 2011 lors d’un séminaire de l’Union pour un mouvement populaire, renommé Les Républicains depuis 2015.

Dans son intervention, le Premier Ministre béninois déclare notamment que « L’Afrique est le seul continent sur lequel la France a un excédent commercial, dit-il. L’Europe et la France ont un atout : l’Afrique pense en français ou en anglais, elle achète des marques européennes et c’est totalement naturel. »

Il poursuit : « Mais il y a quelque chose de plus important, c’est que l’Afrique appartient à l’Europe. Elle n’appartient pas à la Chine ou à l’Inde. Et, chose un tout petit peu plus préoccupante, elle n’appartient pas encore aux Africains. »

La raison est simple pour le candidat à la présidentielle béninoise. Pour lui, les pays européens sont les plus gros investisseurs sur notre continent, notamment la France et la Grande-Bretagne.

« Qui possède les mines ? Qui possède le pétrole, les produits agricoles, l’immobilier ? C’est l’Europe », s’interroge et répond le banquier franco-béninois.

Dans la vidéo, il conclut son allocution par un commentaire, certainement de mauvais goût pour les Africains : « Les présidents français ont un don pour donner à penser aux Africains que la France est toujours le porte-parole et le défenseur de l’Afrique. Il faut jouer de ça parce qu’il y a beaucoup plus d’Africains qui parlent le français que de Français. »

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU/Burkina24

Sources: L’œil d’Afrique/Jeune Afrique



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *