Burkina: La chasse est ouverte

227 0

C’est officiellement parti pour la saison d’exploitation faunique 2015-2016 au Burkina. La cérémonie d’ouverture de la chasse a eu lieu ce vendredi 29 janvier 2016 au parc urbain Bangr-wéogo de Ouagadougou sous la présidence du Premier ministre représenté par le ministre des ressources animales. A l’occasion, deux ministres de la Transition et 23 agents des eaux et forêts ont été décorés de la médaille d’honneur dudit corps.

« Pour une gestion durable de nos ressources fauniques, mobilisons-nous pour rendre disponible la ressource eau dans les aires de faune », c’est le thème sous lequel a été placée la nouvelle saison de chasse.

« Un animal pour qu’il vive, il faut qu’il ait toutes les conditions autour de lui », note Batio Bassière, ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique. Batio Bassière entend tout mettre en œuvre pour « permettre à l’animal de bien vivre ».

La campagne d’exploitation faunique s’incrit dans « l’optique d’une valorisation optimale des ressources (fauniques ndlr) », a souligné Somanogo Koutou, ministre des ressources animales.

Il justifie le choix du thème par le déficit hydrique, marqué par l’assèchement précoce des points d’eau dans les aires de protection faunique et qui durcit les conditions de vie des espèces.

Somanogo Koutou, ministre des ressources animales et hydrauliques.
Somanogo Koutou, ministre des ressources animales

Il a dit avoir en mémoire la mortalité qui a affecté les grandes antilopes dans les aires de protection à l’Est du pays. Somanogo Koutou interpelle les acteurs du tourisme  et de la chasse, en l’occurrence les concessionnaires de zone de chasse.

Le ministre de l’économie verte entend lutter contre le braconnage, un frein à l’épanouissement des espèces fauniques. «  Il y a le braconnage. Pour qu’il y ait le braconnage, il faut qu’il y ait l’animal d’abord. Nous allons attacher un prix à la vie des animaux dans leur milieu naturel », a dit le ministre de l’environnement.

Il le faut au regard du chiffre d’affaire engendré par le secteur. Le ministre des ressources animales estime à un (01) milliard cinq cent mille F CFA. Il compte faire de la lutte contre le braconnage et l’occupation anarchique des domaines de concession son cheval de bataille afin de permettre aux animaux de bien vivre.

La cérémonie a pris fin par la décoration de Jean Gustave Sanon et de Youssouf Ouattara (anciens ministres de la Transition politique) et de 23 agents des eaux et forêts suivie du coup de feu de lancement officiel. A noter que la chasse est ouverte depuis le 31 décembre 2015 et  se fermera le 31 mai prochain.

Oui KOETA

Burkina24


Plantation

2 ministres Expos Nestor Batio Bassière

Oui Koeta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre