Du « Renouveau » à la Brigade nationale de sapeurs-pompiers

662 0

Les soldats du feu de la 13e promotion de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) ont bouclé leur formation initiale de base de 6 mois à l’Ecole nationale des sapeurs-pompiers (ENASAP) avec 92% de taux de réussite. La cérémonie de sortie de la promotion, qui a été baptisée « Renouveau », est intervenue le vendredi 29 janvier 2016 à Bobo-Dioulasso.

Ils sont au total 100 jeunes à rentrer à la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, le 30 juillet 2015 pour une formation de 12 mois, dont 6 mois de formation militaire initiale et 6 mois de formation initiale de base des sapeurs-pompiers. Ces soldats de deuxième classe ont bouclé ce stage avec une réussite de 92%, a dit le commandant de l’Ecole nationale des sapeurs-pompiers (ENASAP), le capitaine Gérard Bambara.

Des soldats recevant leurs épaulettes
Des soldats recevant leurs épaulettes

C’était au cours de la sortie officielle de la 13e promotion des élèves sapeurs, le vendredi 29 janvier 2016 à Bobo-Dioulasso. Ainsi, il a encouragé les jeunes sapeurs et leur a demandé de faire preuve de professionnalisme et de respect de la dignité humaine au cours de leur carrière.

« Impliquez-vous ! Travaillez de façon à enrichir et à entretenir vos acquis. Ne vous lassé jamais de relire vos documents tout en continuant votre préparation physique opérationnelle », leur a-t-il dit.

Les soldats du feu ont réitéré leur engagement ferme en tout temps et en tout lieu pour la protection et la sauvegarde des biens de la nation jusqu’au péril de leur vie. Ibrahim Djiguimdé, délégué de promotion, a interpellé les promotionnaires à porter haut le flambeau. « Honorons notre engagement qui est celui de servir la nation avec honneur, discipline et dévouement », a-t-il martelé.

Explication du nom de baptême « Renouveau ». Le président de la cérémonie, le Secrétaire général des Hauts-Bassins, Bernard Béba a justifié le nom de baptême de cette promotion, « Renouveau ».

Phase de démonstration de sauvetage
Phase de démonstration de sauvetage

«Aujourd’hui, nous sommes en train de retourner vers une vie démocratique normale et c’est vraiment un signe de renouveau et nous avons voulu par le baptême de cette promotion traduire notre volonté et notre engagement à travailler pour que nous ne puissions plus vivre les moments douloureux que nous avons traversés », a-t-il détaillé.

Par ailleurs, la cérémonie de sorite a été marquée par des démonstrations de sauvetage, une parade des différents corps d’armes, la remise des attestations et la transmission du fanion à la promotion antérieure.

Quant au parrain, Aboubacar Nacro, Directeur général de la SONABHY, l’Ecole nationale des sapeurs-pompiers est un corps de prestige.

« Sauver ou périr c’est tout un concept », dit-il, avant d’ajouter : «Je me sens profondément concerné par la mission de cette brigade que je souhaite pouvoir accompagner à tout moment ».

Il a interpellé ses filleuls à la passion et de discipline, car rien de grand ne peut se faire sans passion et sans discipline.

Pour rappel, grâce à la déconcentration progressive des secours aux 13 régions du Burkina Faso, la Brigade Nationale des sapeurs-pompiers verra ses infrastructures renforcées par l’ouverture des casernes de Kaya et de Koupéla, a affirmé le Commandant de la BNSP, le lieutenant-colonel, Ernest Yélémou.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre