Le fantôme du RSP nous hante !

494 5

« Les sermons du vieux  Yelmigan » est une chronique satirique proposée par un « Observateur » avisé de la société burkinabè. Elle traite deux fois par mois (le 1er et le 15 du mois) sur Burkina 24 de sujets liés à la vie de la nation burkinabè. Véritable sermonneur, le Vieux Yelmigan ne prendra pas de gant pour parler à ses fils et ses filles de leurs comportements quotidiens dans la société.  Ame détestant les sermons, s’abstenir donc  de continuer la lecture !


Eh oui on ne tue pas un sorcier facilement. Quoique disparu, son âme rode toujours dans l’espoir d’une résurrection. Mais depuis Jésus semble-t-il que personne n’a pu encore réaliser l’exploit de revenir à la vie après sa mort. Mais, renforçons tout de même la tombe du RSP pour que ce monstre ne revienne pas nous hanter dans notre paisible Burkina.

Le général Beth, cherche-t-il à faire libérer son ami Diendéré ?

Pour ceux qui ne le savent pas, Beth et Diendéré sont promotionnaires de Saint Cyr en France. Nommé ambassadeur au Burkina, Beth sautait à la parachute avec Dienderé. C’est peu dire que l’échec du coup d’Etat de son pote l’a rendu triste. Il voyait le retour aux affaires de ses amis et tant pis pour le peuple burkinabè !

Et si l’attaque du Capuccino était un acte commandité…

Bon moi je crois beaucoup plus à Salif Diallo comme prophète qu’à Christian Boglo.

Salif a dit que Blaise va fuir le Burkina. Il a fui. Il a dit que Rock sera président. Il l’est. Aujourd’hui, il nous dit que les attaques ont été commanditées par Blaise et ses amis du Nord mali. Eh bien, vous pouvez dire ce que vous voulez mais moi,  je crois que c’est vrai.

… pour ressusciter le RSP

Certaines personnes ont vite fait d’oublier que tous les pays sont sous la menace d’attaque terroriste. Au lieu de compatir à la douleur du Burkina, ils nous parlent de RSP.

Juliette Bonkougou, pense que Diendéré n’a plus sa place à la MACA. Il doit sortir pour nous aider à remettre en place nos renseignements. Si ses renseignements étaient si puissants,  son coup d’Etat n’allait pas échouer.

Pour le général Beth, le RSP était un excellent allié de la France. Il indique que depuis l’existence du RSP,  il n’y avait jamais eu d’attentat. Ça c’est vrai. Mais n’oublions pas que ceux qui font les attentats dormaient chez nous et mangeaient avec Compaoré et ses proches collaborateurs.

Mon général, sachez que pour la majorité des Burkinabè, le RSP c’est l’holocauste de Norbert Zongo, c’est le carnage du conseil de l’entente, c’est la mort de Oumarou clément Ouédraogo. Vous, vous ne retenez que la libération d’otages ou encore la prévention du terroriste.

Et puis, pouvez-vous imaginer un instant qu’en France le GIGN un jour prenne les armes contre l’Elizée pour dire qu’il est contre la déchéance de nationalité dans la constitution française ? Or vous savez très bien que la déchéance de nationalité est une atteinte au droit des citoyens français. Aussi bien la France peut modifier sa Constitution pour exclure certains citoyens de sa nationalité, le Burkina peut également modifier son code électoral pour exclure certains individus de la course électorale sans qu’on lui fasse la morale.

La cécité complaisante d’un général peu diplomate

Sans cligner des yeux, l’ancien ambassadeur a dit que la dissolution du RSP était une bêtise. Pour lui, le RSP avait un puissant service de renseignements qui nous permettait d’être à l’abri des djihadistes.

Et pour nous convaincre le général Beth nous cite les hauts faits des renseignements du RSP. Il nous indique que le RSP était capable de lui fournir des informations sur de petits Français imprudents perdus dans la zone rouge du désert. Ce qui permettait de les sauver d’un enlèvement.

Mon général, si la mémoire vous revient, levez les yeux vers votre propre pays. Le drame du Bataclan et de ses environs un certain 13 novembre, l’attaque de Charlie hebdo et ses suites que dites-vous ? Il vous souviendra également le cas Mohamed Mera. Et pourtant vos services de renseignements doublés de vos armées d’élite ne sont pas dissous. Je propose qu’on réactive le RSP et qu’on les envoie au général pour éviter les attentats en France.

Il faut que Rock se réveille et porte vite ses habits de président ministre de la défense

Alors qu’on n’avait même pas fini d’identifier les morts du Capuccino, que les incendies en série ravageaient Ouaga, voilà des ex-RSP qui se signalent encore d’une triste manière, comme pour sceller définitivement leur sort.

Mais dans cette attaque du plus grand dépôt d’armes du pays, il faudra que le chef d’Etat major s’explique. Comment une bande d’une dizaine de jeunes, peuvent tranquillement se servir dans un dépôt d’armes ? Soit il y a incompétence ou complicité. L’un dans l’autre, c’est grave. Roch devra sortir de son costume de « baba  go slow » et taper dur. Qu’il soit un homme de consensus ou de sagesse, sa lenteur nous inquiète. On dirait qu’il est toujours saoul de sa victoire au un coup KO !

Mais quoiqu’il en soit, nous vaincrons !

Gilbert Diendéré nous avait prévenus, et Zida avait reformulé, que si on tue notre chien c’est la chèvre du voisin qui allait nous morde. Et voilà, le chien mort, la chèvre nous  a mordus. Mais la douleur passera et nous sortirons grandis de cette épreuve. Nous savons maintenant de quoi sont capables les forces obscures qui nous empêchent  depuis l’insurrection d’avancer.

A main nue et sans violence le Burkina est passé de l’insurrection à la résistance. Ces actes de bravoure ont fortifié notre peuple courageux et vont fertiliser sa lutte héroïque entreprise depuis octobre 2014.

De grâce, laissez le peuple burkinabè marcher droit vers l’horizon de son bonheur et Dieu vous le rendra au centuple !

Yelmighan

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *