Procès Gbagbo : Alassane Ouattara « en appelle au sang-froid des uns et des autres »

971 2

La médiatisation du procès de l’ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo inquiète l’actuel Président Alassane Ouattara. Il a laissé entendre qu’il ne souhaite pas que ce jugement puisse diviser « davantage » ses concitoyens.

« J’en appelle à la sérénité, au bon sens de tous nos concitoyens, à faire en sorte que ces procès ne divisent pas davantage nos concitoyens maintenant que nous savons que les choses avancent bien, que la cohésion sociale se renforce », a déclaré le Président ivoirien.

Le procès de l’ancien chef d’Etat et de son ministre de la jeunesse n’est pas un moment « facile ». Alassane Ouattara « en appelle au sang-froid des uns et des autres et faire en sorte que pendant que ces procès se tiennent la Côte d’Ivoire continue de travailler pour la cohésion nationale »

Alassane Ouattara a avoué que  ce sont des moments « douloureux et difficiles » pour son pays mais il a également laissé entendre « qu’il faut que justice se fasse ».

Tous répondront de leurs actes ?

« Nous aurons également des procès en Côte d’Ivoire pour d’autres personnes qui ont participé à cette crise post-électorale », a déclaré “ADO”. Toujours selon lui, la Côte d’Ivoire veut résolument s’engager et renforcer l’Etat de droit. « Cela veut dire que ces procès iront jusqu’au bout, que ce soit à La Haye ou en Côte d’Ivoire », a-t-indiqué.

Le Jeudi 4 février dernier, de retour de Paris, Alassane Ouattara avait déclaré qu’il « n’enverrait plus d’Ivoiriens » pour la raison que la justice de son pays est à présent « opérationnelle ».

(Sources : voaafrique.com)

Oui Koueta

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *