Violences en milieu scolaire : La FBACU fait de la prévention à Banfora

661 0

La violence en milieu scolaire est un phénomène réel qui préoccupe tant les responsables d’établissements scolaires que les acteurs du monde éducatif. La Fédération Burkinabè des Associations, Centres et Clubs UNESCO (FBACU) a décidé de faire dans la prévention à travers des activités de sensibilisation.

Promouvoir la paix dans les établissements scolaires. Telle est l’ambition de la FBACU qui a initié un programme d’activités qui convergent vers l’atteinte de ce résultat. L’une d’elles a consisté en l’organisation d’une formation sur l’éducation à la paix et à la prévention de la violence dans dix établissements scolaires de Banfora.

Du 4 au 6 février au Gouvernorat de Banfora, au moins 50 élèves (dont 30% de filles) ont été formés sur les thématiques des «mécanismes de prévention, de gestion et de règlement des conflits en milieu scolaire », de l’alerte précoce des conflits en milieu scolaire et des moyens et mécanismes de mise en place d’un cadre de concertation permanent entre les acteurs.

Les résultats ont été satisfaisants, selon les organisateurs, car les élèves ont activement participé aux ateliers et ont proposé la tenue d’autres activités de sensibilisation sur le sujet. Il s’agit, entre autres, de la création d’une boite à idées pour concilier les points de vue des élèves, la création d’un comité de gestion de conflits composé de professeurs, élèves et acteurs éducatifs et la mise en place de cellules de sensibilisation sur les grossesses précoces et le civisme.

D’autres activités ont été organisées dans le cadre de ce projet. Il s’agit d’’une émission-débat sur la violence à l’école et les mécanismes de prévention et gestion des conflits en milieu scolaire dans une radio de la place.

La Fédération a également prévu la conception et l’affichage de messages forts d’appel à la paix devant dix établissements de la région. Trois séances de sensibilisation sur la nécessité de préserver la paix à l’école à travers le théâtre-forum, dans des établissements de Banfora, Niangoloko et dans la ville de Banfora, ont été initiées. Ces théâtres-forum ont été l’occasion pour les élèves de vivre et de comprendre les dangers de la violence à l’école.

La FBACU prévoit en perspectives d’initier un plaidoyer auprès de l’administration des établissements pour leur implication dans la mise en œuvre des actions qu’elle propose.

Association fédérative à caractère éducatif, scientifique et culturel, la FBACU regroupe de nos jours plus de cent associations et clubs Unesco disséminés sur l’ensemble du pays.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *