Mamoudou Sourwema explique comment reconnaître un « smartphone chinetoque » !

736 0

Si de nombreux constructeurs de marques se copient entre eux, une autre tendance encore pire existe également, la contrefaçon. Et le Burkina Faso n’est pas en marge de ce phénomène de « Chinetoques ». Un véritable fléau puisque l’on peut dépenser plusieurs sommes croyant acheter un modèle authentique et se retrouver avec une copie bas de gamme qui « n’en vaut même pas la peine ».

Le marché du smartphone au « Pays des Hommes intègres » est inondé. C’est ce que reconnaissent certains spécialistes et observateurs de la Capitale. Mais est-il en capilotade c’est-à-dire dans un état déplorable ? C’est plutôt à cette question que les avis divergent.

Mamoudou Sourwema, informaticien, responsable de cybercafé et vendeur d'appareils électroniques à Ouagadougou.
Mamoudou Sourwema, informaticien, responsable de cybercafé et vendeur d’appareils électroniques à Ouagadougou.

S’il est relativement rare de tomber sur une contrefaçon, ça peut tout de même arriver. D’ailleurs « c’est très fréquent », selon Mamoudou Sourwema, informaticien de formation, responsable de cybercafé et vendeur d’appareils électroniques à Ouagadougou.

Pour lui, il suffit de passer par un site d’annonces et de tomber sur une « personne mal intentionnée » et on se fait très vite avoir.

Mais comment alors repérer si un smartphone est contrefait ? A l’écouter, il existe pour cela « plusieurs petites astuces » dont 5 principales.

Se renseigner sur le modèle que l’on souhaite acheter…

« La première chose à faire, c’est de savoir ce qu’on veut acheter. Attention, pas le modèle repéré à un prix intéressant sur le net mais le vrai. Admettons, par exemple, que vous souhaitiez vous offrir un Samsung Galaxy S6.

Consultez tout d’abord sa fiche technique, observez bien les photos et les vidéos de prise en main et notez sur un bout de papier le numéro de modèle et la version du logiciel.

Une fois ces informations mémorisées, donnez rendez-vous à votre vendeur autour d’un café et certainement pas à la sauvette en plein milieu d’une rue. Cela vous laissera plus de temps pour observer l’appareil et vous limiterez les chances de vous faire arnaquer ». C’est le 1er conseil de M. Sourwema.

Vérifier le numéro de modèle et la version du logiciel…

Comme indiqué, il faut prendre soin de noter le numéro de modèle du smartphone et la version du logiciel. Il suffit maintenant de les vérifier s’ils correspondent bien à ceux du modèle que l’on souhaite acheter. Pour accéder à ses informations, le tuto du gérant de cyber est clair :

(Android) Paramètres du téléphone > Système > A propos du téléphone et le tour est joué !

« La plupart du temps, le numéro de modèle de la contrefaçon ne correspond pas à celui du modèle réel et la version du logiciel également ne sera pas la même », fait-il savoir.

Vérifier le numéro IMEI…

Pour obtenir le numéro IMEI de l’appareil, Mamoudou conseille de taper le code *#06#. Celui-ci s’affiche alors directement sur l’écran. Il précise : « évidemment, pour cela, il faut avoir l’appareil entre les mains et demander directement au vendeur de le communiquer. S’il refuse, tant pis. En revanche, s’il accepte, voici la marche à suivre :

Rendez-vous sur le site IMEI Info en cliquant ici. Entrez le numéro IMEI. Si ce numéro est invalide, l’on n’aura même pas le temps de cliquer sur « Check » et le site en avertira aussitôt comme ci-dessous.


Aperçu du site IMEI.INFO
Aperçu du site IMEI.INFO

Si toutefois il est valide, il suffit de vérifier bien qu’il correspond au modèle souhaité et non à une quelconque copie chinoise. Il faut penser également à vérifier si le numéro IMEI de l’appareil correspond bien à celui indiqué sur l’emplacement de la batterie (si celle-ci est amovible) et sur l’emballage ».

Vérifier la capacité de stockage et la mémoire RAM…

Sur les smartphones et les tablettes Android, l’on peut stocker des documents, contacts, photos et applications à la fois dans la mémoire interne et sur une carte mémoire micro-SD. Pour vérifier l’espace disponible de stockage : Ouvrir la barre des Applications et appuyer sur Paramètres.

Appuyer ensuite sur Carte SD et mémoire de téléphone pour afficher l’espace disponible sur la carte SD et la mémoire interne du téléphone. Mais il conseille de plutôt connecter l’appareil à un ordinateur pour une meilleure vue de sa capacité de stockage.

Informations supplémentaires

Pour vérifier la quantité de mémoire utilisée par chaque application, il dit d’ouvrir la barre des Applications et appuyer sur Paramètres, d’appuyer ensuite sur Applications et enfin sur Gérer les applications. Qu’il faudrait appuyer sur « Tout » pour afficher les applications installées et la quantité de mémoire qu’elles utilisent chacunes.

5e astuce : Redémarrer le smartphone en mode Recovery (Mode réinitialisation)…

Malheureusement, dit-il, si l’acheteur arrive jusqu’à cette étape, c’est qu’il a déjà acheté l’appareil et qu’il a un doute. « Toujours est-il que généralement, lorsqu’on entre dans le Recovery d’un smartphone contrefait, on constate vite la supercherie car il ne correspondra pas à celui du modèle original et sera la plupart du temps en langue chinoise », pouffe-t-il de rire.

Pour accéder au mode Recovery, l’expert cybernaute démontre qu’il suffit d’éteindre le téléphone, presser ensuite les touches Power (Allumage) + Volume Bas simultanément pendant quelques secondes pour faire enfin afficher un menu généralement en anglais. S’il s’agit d’un smartphone Samsung, Mamoudou Sourwema spécifie qu’il faut presser simultanément les touches Power (Allumage) + Home (Menu) + Volume Bas.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *