12ème journée Fasofoot : Le face-à-face d’avant match entre l’USO et l’EFO

Mousso Ouédraogo dit Mourinho entraîneur de l’Union sportive de Ouagadougou (USO) et Rachid Compaoré le coach adjoint de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) ont affiché leur intention de remporter le gain du match qui les oppose ce dimanche 14 février 2016 au Stade Dr Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou. C’était lors d’une conférence de presse qui a eu lieu le jeudi 11 février 2016.

Mousso Ouédraogo Mousso Ouédraogo dit Mourinho a pour philosophie, le beau jeu
Mousso Ouédraogo Mousso Ouédraogo dit Mourinho a pour philosophie, le beau jeu

L’Union sportive de Ouagadougou (USO) veut conserver son invincibilité dans le Fasofoot. Pour cela, l’équipe du quartier Larlé de Ouagadougou doit empêcher l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) de s’imposer ce dimanche 14 février 2016 au Stade Joseph Conombo.

Ce match rentre dans le cadre de la 12ème journée du Fasofoot. D’entrer, Mousso Ouédraogo dit Mourinho l’entraîneur de l’USO, dont le club est classé 2ème du Fasofoot, à esquisser les probables schémas de jeu que va adopter son adversaire. Selon lui, La Reine des Stades pourrait jouer de deux façons.

« S’ils veulent tuer le match dès les premières minutes, je pense qu’ils vont jouer en 4-4-2. S’ils veulent me contenir à partir du milieu, retarder les échanges, ils vont jouer en 4-3-3. Dans ces deux façons de jouer, j’ai à peu près une idée sur les éléments qu’ils vont positionner», a résumé Mousso Ouédraogo.

L’équipe de l’USO doit son invincibilité à sa solidité défensive. Mousso Ouédraogo a relevé à ce sujet qu’il ne développe pas un jeu basé sur la défense : « le coach qui développe qui véhicule la philosophie de jeu le plus offensive c’est moi. Je n’ai pas l’intention de défendre et je n’ai jamais défendu ». Mousso déplore néanmoins l’inefficace offensive de son équipe. « Je n’ai pas la chance d’avoir un attaquant de grande ampleur pour pouvoir concrétiser les occasions que j’arrive à créer », a dit l’entraîneur de l’USO.

L’EFO ne va pas se laisser faire…

L’entraîneur adjoint de l’EFO Rachid Compaoré ne compte pas aussi perdre lors de cette rencontre. Selon lui, les « bleu et blanc » sont en train de retrouver leur forme bien que l’équipe n’arrive pas à gagner. « Aujourd’hui, nous voyons les résultats qui sont en train de venir. Je dis cela parce qu’une équipe qui encaissait deux, trois buts qui n’encaissent plus (…) qui n’arrive pas à marquer et qui marque maintenant.

Le match passé, on a marqué un, cela veut dire que ça commence à venir », a affirmé Rachid Compaoré qui croît que l’EFO (5ème au classement), dont l’objectif est le titre va retrouver le haut du tableau.

 

Malgré son absence en conference de presse, Salif Sanou l'entraîneur de l'USO travaille pour retrouver une efficacité offensive
Malgré son absence en conference de presse, Salif Sanou l’entraîneur de l’USO travaille pour retrouver une efficacité offensive.

« Dans le football burkinabè, on se connait tous. De la manière qu’ils nous connaissent, nous aussi on les connait de cette même manière », a lancé Rachid Compaoré en réponse à Mousso Ouédraogo qui révélait, de son avis, le système tactique que son adversaire va mettre en place pour cette rencontre de la 12ème journée.

Comme l’USO, Rachid Compaoré a déploré l’inefficacité offensive de ses attaquants qui ne seraient pas de vrais buteurs. Le travail serait mené pour permettre à l’équipe de se trouver un buteur. Le coup d’envoi du match est prévu pour 15h30 minutes.

Boukary Ouédraogo

Burkina 24

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page