Bilan satisfaisant des activités 2015 du RIJ, Réseau d’initiatives de Journalistes

559 0

Le réseau d’initiatives de Journalistes (RIJ) a dressé le bilan de ses activités 2015 au cours d’une Assemblée générale, tenue à Ouagadougou ce samedi 13 février 2016. Selon le coordonnateur du réseau, Boureima Lankoandé, les résultats sont dans l’ensemble « satisfaisants ».

« Nous sommes satisfaits de ce qui a été réalisé », a déclaré le coordonnateur du RIJ qui revenait sur le bilan moral et financier des activités menées par le réseau en 2015. Selon Boureima Lankoandé, le travail abattu par le RIJ, « même s’il pouvait aller au-delà » est à féliciter au regard surtout des « conditions difficiles dans lesquelles cela a été fait ».

Et au nombre des actions menées, il a indiqué que le RIJ a réalisé entre autres, « des formations en conception et réalisation des émissions interactives avec des radios de Fada et Dano, deux sorties internationales de productions journalistiques à Koualou et à Niamey, des rencontres mensuelles et une sortie de production journalistique à Bagré ».

Cependant, précise le coordonnateur, des difficultés ont aussi émaillé les activités du réseau au cours de l’année 2015. Il s’agit, dit-il, entre autres du « problème de mobilisation des membres et des ressources » auquel s’ajoute le manque de local propre au RIJ qui lui servirait de siège.

Au cours de l’assemblée générale, il a été également procédé au renouvellement des membres du bureau. La nouvelle équipe est composée de sept membres dont trois nouveaux et quatre de l’ancienne équipe. Les nouveaux entrants sont Balguissa Sawadogo qui occupe le poste de secrétaire chargée au plaidoyer et à la communication, Bikienga Karim, secrétaire chargé de l’organisation, et Tibila Benjamin Ilboudou pour le poste de secrétaire  chargé des relations extérieures et des projets. 

Parmi les anciens qui rempilent, le coordonnateur sortant Boureima Lankoandé a été reconduit à son poste pour un mandat d’un an. Mandat, qu’il a placé d’ailleurs sous le signe de « l’unité d’action », car soutient-il, c’est ensemble que l’on peut faire de grandes réalisations. En rappel, c’est en 2001 que le RIJ  a été créé et œuvre entre autres pour le renforcement des capacités des journalistes.

Mamady ZANGO (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *